Poulet au vinaigre balsamique et aux échalotes

Variation aux accents italiens pour un classique de la cuisine « bistrot ». A servir avec de la polenta crémeuse à l’huile d’olive ou de pâtes fraîches. J’ai une nette préférence pour la polenta à cause de sa capacité à absorber la sauce au balsamique, schlurps !
La recette est piquée dans un vieux Prima.

Pour 4 personnes

4 cuisses de poulet fermier
8 petites échalotes
5 cuil à soupe de vinaigre balsamique
1 tablette de bouillon de volaille
1 feuille de laurier
1 branche de thym
3 cuil à soupe d’huile d’olive

Eplucher les échalotes, les garder entières. Les faire revenir dans la moitié de l’huile d’olive dans une grande cocotte. Quand elles sont un peu dorées les débarrasser dans une assiette. Réserver.
Mettre le reste d’huile d’olive dans la cocotte non lavée, et faire dorer les morceaux de poulet 5 min.
Ajouter 10 cl d’eau, le vinaigre, la tablette de bouillon, le laurier et le thym. Mélanger, baisser le feu et laisser mijoter 10 min.
Ajouter alors les échalotes et les enrober de jus de cuisson. Couvrir à nouveau et poursuivre la cuisson 20 min.
Servir bien chaud, entouré des échalotes confites.

Accompagner de polenta crémeuse.

Une pensée sur “Poulet au vinaigre balsamique et aux échalotes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *