Accras de morue, pour un air des Antilles

Pour l’anniversaire de Beau-Papa, un apéro sur un air des Antilles, parce que c’est la région du monde qu’il adore (à part sa Bretagne, forcément). Pour accompagner le ti’punch et « pani pwoblém » 🙂

Accras de morue

Pour un énooooorme tas d’accras, qui d’ailleurs se congèlent très bien
La préparation commence la veille !
350 g de morue
700 g de farine
3 œufs
4 ou 5 gousses d’ail
1/2 litre de lait
piment fort en poudre ou piment « lampion » comme là-bas (mais moi rien que de les voir j’ai les papilles qui brûlent)
huile de friture

La veille, mettre la morue à dessaler dans de l’eau froide, changer fréquemment d’eau.
Egoutter la morue, ôter soigneusement la peau et les arêtes, effeuiller à la fourchette.
Mélanger dans une grande jatte la farine, les œufs et le lait. La pâte doit être épaisse. Ajouter l’ail pressé, 1 1/2 cuil à café de piment en poudre ou un tout petit morceau de piment frais, et la morue. Bien mélanger pour obtenir une pâte onctueuse qui se « tient ».
Faire chauffer l’huile dans une friteuse ou un wok, verser dans l’huile chaude des boules de pâte (environ une cuil à soupe). Egoutter sur du papier absorbant, servir.

A noter : les accras supportent très bien la congélation. Les faire frire, bien égoutter, puis ensacher. Le réchauffage se fait au four (pas au micro-ondes, ils ramolliraient).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *