Bar sauvage au gros sel

Toujours très impressionnant et ludique, la cuisson en croûte de sel a plusieurs avantages : d’abord, si on pense à mettre une feuille d’alu dans le fond, la vaisselle est quasiment réduite à néant, et le plat peut attendre : il ne risque pas vraiment la surcuisson, et si on éteint le four il se tient au chaud dans sa coque ….
Un grand classique de mes réalisations (après le monstre de Noël dernier), ici avec un bar pêché par Panda la semaine dernière et qui a passé la semaine bien au froid dans le congélateur.
Bar au gros sel
Admirez la bête avant cuisson !
Le seul secret de cette recette est de ne pas écailler le poisson avant cuisson : elles protègent la peau et empêchent le sel de coller. En cuisant, la croûte durcit et doit être cassée avant de sortir le poisson.
Accompagné de petites grenailles sautées et d’un graves 2005 …

2 comments

  1. Elodie dit :

    Une recette que je fais très souvent, on adore ça !

  2. […] pour “casser la croûte”) d’ailleurs je l’utilise déjà avec succès pour le bar et même le poulet. A essayer d’urgence […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *