« Pâte feuilletée » maison et tarte à la tomate

J’ai acheté il y a quelque temps des bouquins de cuisine de Julie Andrieu … d’abord, parce que j’aimais bien cette petit chronique rediffusée sur CuisineTV à l’époque où j’avais CanalSat, et puis parce que j’ai beaucoup aimé ses commentaires sur les recettes.
Pour l’instant, je n’ai pas encore testé grand’chose : il me faut du temps pour « apprivoiser » un nouveau livre, je tourne et retourne dans ma tête la table des matières, car inaugurer un livre est une occasion spéciale, un moment important où l’on se met à la place de l’auteur, tout en gardant sa propore façon de faire.
J’étais à la recherche d’une idée pour utiliser des tomates du jardin (pas le mien malheureusement, celui de beau-papa), qui soit simple et rendre hommage à la grande saveur du produit. Pas des tomates provençales, j’en fait déjà au moins 1 fois par semaine, je me suis rappelée d’une très bonne tarte feuilletée à la tomate et au chèvre réalisée il y a quelques années.
Pas de pâte feuilletée à l’horizon, pas le temps de sortir faire des courses. Qu’à cela ne tienne, j’ai vu dans le livre de Julie Andrieu une pête feuilletée maison qui ne nécessite pas de tourage … on va essayer ça …
Pâte feuilletée maison
120 g de farine
120 g de beurre ramolli
2 petits suisses (ou l’équivalent pour 120g)
J’ai tout mis dans le bol de mon robot et mélanger pour homogénéiser. Puis, j’ai repris sur le plan de travail fariné et travaillé avec un peu plus de farine (environ 2 poignées) pour avoir une boule qui ne colle pas. J’ai laissé reposer au frais avec un film étirable pendant 1h.
Tarte à la tomate
J’ai ensuite réalisé ma tarte aux tomates :
Etaler la pâte réalisée ci dessus entre deux feuilles de papier sulfurisé (la pâte aux petits suisses est très collante et ne se travaille pas très bien, en revanche elle s’étale très facilement au rouleau avec cette astuce).
La mettre dans un moule à tarte, mettre des haricots secs pour éviter qu’elle ne gonfle et enfourner à 200º pour 20 min.
Tartiner le fond de tarte cuit à blanc de moutarde. Disposer des rondelles de tomates. Saupoudrer d’herbes de Provence ou d’origan séché. Parsemer de dés de féta marinés. Glisser au four pour 15 min supplémentaires. Servir ….
Bilan : même si la pâte n’est pas une pâte feuilletée, elle est très agréable et le goût de beurre assez présent nous a ravis les papilles. Je ne suis pas persuadée par contre pour des feuilletés type apéro car la pâte est vraiment assez molle et se travaille difficilement aux doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *