Tajine de boulettes en sauce tomate

Disons-le tout de suite, ce tajine est un vrai pousse au crime. La photo ne rend pas justice à la saveur des boulettes et à l’onctuosité de la sauce … le plat pour 4 a failli passer tout entier hier soir dans l’assiette de Panda 🙂 La recette originale vient d’un hors série « Cuisine Actuelle » (février – mars 2007 « Envies d’ailleurs ») mais je ne l’ai pas tout à fait suivie à la lettre.
Tajine de boulettes en sauce tomate
Pour 4 personnes
600 d’agneau haché (épaule) (voir note)
1 grosse boîte de sauce tomate (coulis de tomate maison)
1 oignon
1 gousse d’ail
1 botte de coriandre
quelques feuilles de basilic
3 cuil à soupe de chapelure (voir note)
huile d’olive
1 cuil à café de curcuma
2 cuil à café de ras-el-hanout
1 cuil à café de cumin moulu
1 cuil à café de coriandre moulue
sel, poivre

Préparer la chermoula : Hacher finement l’oignon et l’ail, mélanger avec les herbes équeutées, ajouter les épices sauf le curcuma et une pincée de sel.
Dans un saladier, malaxer avec soin la viande hachée avec la moitié de la chermoula et un peu de sel. Former ensuite les boulettes de la taille d’une noix.
Faire dorer les boulettes dans une saueuse avec de l’huile d’olive environ 5 min. Réserver.
Mélanger le reste de chermoula avec la chapelure et le curcuma. Verser ce mélange dans un plat à tajine huilé, en répartissant sur tout la surface du plat. Ajouter la sauce tomate et mettre à chauffer (voir note). Quand la sauce est chaude, y enfoncer les boulettes en les espaçant. Poser le couvercle du tajine et laisser mijoter 15 min.
Servir accompagné de semoule.

Notes : Il est possible de réaliser ce tajine avec du boeuf, ou un mélange agneau-boeuf. Pour ma part j’avais de la viande d’agneau au congélateur, elle convient parfaitement. Il est possible de la faire hacher par son boucher, pour ma part j’ai un hachoir manuel très efficace.
Il est possible de remplacer la chapelure par un quignon de pain dur passé au robot.
Dans ma collection d’ustensiles de cuisine étranges et pas toujours utiles, je dispose d’un authentique plat à tajine ramené de Marrakech. Pour la cuissone, je le pose sur le gaz réglé au plus bas, et j’intercale un diffuseur pour le pas faire éclater le plat. A défaut d’un « vrai » tajine, on peut réaliser ce plat dans une cocotte en fonte, voire en cocotte au four.

2 réponses sur “Tajine de boulettes en sauce tomate”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *