Un vrai plat de pauvre

La cuisine bistrot, y’a pas, quel régal ….
A ce sujet, je vais ajouter sur ma wishlist ce livre : Les 200 meilleures recettes de bistrot de Patricia Wells. Au passage, quoi. Genre, si vous le voyez, pensez à moi. Genre en plus c’est bientôt mon anniv …. Bon, tr?ve de plaisanteries …. au menu de ce soir, les harengs pommes à l’huile. Un des plats favoris de Panda, et un de mes jockers quand vraiment je n’ai plus d’idées.
Recette tirée de ma bible culinaire : le Larousse de la cuisine, que m’a offert Belle-Môman quand on s’est installé ensemble … mais non, elle n’avait pas peur que son fiston dépérisse, elle voulait juste que je lui rende le sien 🙂

Pour 4 personnes
Préparation 20 min
Cuisson 25 min
* 800 g de pommes de terre
* 1 cuil à soupe de vin blanc
* 2 oignons
* 8 filets de harengs saurs à l’huile
* 6 cuil à soupe d’huile
* 3 cuil à soupe de vinaigre de vin blanc
* 1 cuil à soupe de ciboulette hachée
* sel
* poivre noir du moulin
1. Faites cuire les pommes de terre non pelée à l’eau bouillante 20 à 25 min. Egouttez-les et pelez-les dès que vous pouvez les saisir avec les doigts dans vous br?ler. Coupez-les en rondelles épaisses. Arrosez-les aussitôt de vin blanc, salez et poivrez.
2. Pelez les oignons, coupez-les en tranches fines et défaites-les en anneaux. Egouttez les filets de harengs. Préparez une vinaigrette avec l’huile, le vinaigre, du sel et du poivre.
3. Assaisonnez les pommes de terre avec la vinaigrette et répartissez-les dans des assiettes de service. Ajoutez 2 filets de hareng par assiette et paersemez de ciboulette. Servez aussitôt.
Notes : La salade est bien meilleure si les pommes de terre sont tièdes.
Boisson : muscadet ou bière blonde

0 réponse sur “Un vrai plat de pauvre”

  1. Rhaaaaaaaaaaaaaaaa ce que c’est bon, ?a… Le petit J?sus en culotte de velours :-)))))))))))))))))))))))))
    Avec un coup de Beaujolpif…
    (note pour ce soir : acheter des filets de hareng)

  2. H? h? h?, je m’attendais bien ? une r?ponse de ta part. Et enthousiaste, en plus, ?a me fait plaisir. Pour nous, avec un p’tit verre de Muscadet (mais on est dans le coin, aussi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *