Pâte magique et pissaladière maison

Derniers jours d’été, et des envies de cuisine provençale … j’était sceptique sur le fait que les enfants apprécieraient le mélange oignons / câpres / anchois mais au final un gros succès familial !

J’en ai profité pour tester la recette de la « pâte magique », en fait une pâte très chargée en levure qui gonfle de manière exceptionnellement rapide. Les proportions de pâtes permettent de réaliser 2 tartes / pizzas pour la famille. La prochaine fois, je pense tester sur une simili flamiche au maroilles, plus adaptée aux températures qui se préparent !

Pâte magique et pissaladière

La pâte magique :
LA RECETTE DE LA PATE MAGIQUE

La pissaladière :
500 g d’oignons émincés surgelés (parce que franchement j’étais pas d’humeur à verser toutes les larmes de mon corps à les émincer ….)
1 cc de sucre
huile d’olive
2 cuil à soupe de câpres au vinaigre
1 petite boîte d’anchois
olives noires dénoyautées
la moitié du pâton préparé ci dessus

Chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle. Ajouter les oignons, les faire cuire à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Poudrer de sucre, ajouter les câpres, réserver. Etaler la pâte sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé. Répartir dessus les oignons. Disposer artistement les anchois et les olives. Enfourner à four chaud (240°) pour une vingtaine de minutes. Servir tiède ou à température ambiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *