Pas de réaction

J’en arrive à me demander si quelqu’un lit vraiment ce blog, à part moi …. pas une réaction, rien {8} pour un peu, je serais presque triste, genre Caliméro abandonné sous sa coquille fendue. SNIF. Tant pis, de toute façon je suis de mauvais poil aujourd’hui.

Départ

Et dire que je pourrais être sur une plage de sable fin, cocotiers et crème glacée. Ou dans un hamac à faire la sieste (crapuleuse, comme il se doit). Encore que la sieste crapuleuse dans un hamac demande de la souplesse, de l’acrobatie et un chouilla d’habitude. Sinon c’est assez casse-gueule comme passe-temps. Mais pourquoi tant de haine ? N’y a-t-il personne là haut (ou ailleurs) qui peut faire quelque chose pour moi ? J’en ai marre de ce boulot d’abruti, de ce client à la limite du hors jeu, et de ce chef à peine bon à faire relais de mail. Même ça, il le rate des fois. La motivation est à son comble. Dans 30 min, je lève le camp.