Misogynie

Lu sur mon forum de prédilection ….
« Tu sais, presque tout ce qui facilite la vie des femmes est traditionnellement accusé des pires turpitudes…Ca enlaidit ( abandon du corset par nos grands mères :fou, encourage la fainéantise ( surgelés, conserves, plats préparés ), ca ab?me ( machines à laver le linge ou la vaiselle ), c’est immoral (toutes les méthodes contraceptives),ca pollue (couches pour bébés, faut les laver à la rivière, ca pollue moins ) etc, etc !
Ce qui facilite la vie des hommes est nettement moins inquiétant, jamais entendu parler de la perceuse électrique qui donnerait le cancer, par exemple..  »
Et vous, vous en pensez quoi ?

Couper le cordon

Retour de week-end … pas en forme. Je mesure la distance entre mon mode de vie et celui de mes parents, et j’ai l’impression d’?tre sur la planète Mars.
Comme dit Panda, plein de bon sens et roi de l’observation, ils sont bloqués en 1965, loin d’ici quoi. C’est de plus en plus la galère, j’appréhende ces moments.
Ils ne se rendent pas compte, et je n’ai pas envie de leur dire, j’ai l’impression qu’ils sont au delà de toute espoir d’évolution. Enfermés dans leurs souvenirs et leurs certitudes, loin, si loin de ce que nous sommes.

Regarder sa vie

Petite baisse de forme chez CityZen.
J’ai eu aussi des moments comme ça, des gens qui ne sont plus comme ils étaient, avec lesquels on n’a finalement plus tant de choses en commun, hormis les souvenirs. La prise de conscience de cet éloignement est un moment douloureux qui nous remet en face de notre propore vie, de notre propre évolution. Impression fulgurante de décalage, on se prend à regarder la scène comme une personne extérieure, dépassionnée.
Et petit à petit, on admet. On a changé. On a évolué. Les liens qui se sont noués à un moment précis ne résistent pas forcément au temps qui passe.
Et à la fin de tout, il ne reste que les Amis.

Fringues

Question existentielle du jour : mais qu’est ce qu’il foutent dans les magasins de v?tements ? Je cherche (avis aux amateurs) une grande jupe longue, style jupon, pour cet hiver … j’en avais vu des tas dans les magasins en juillet / ao?t, et là , plus rien, nib, kedal. Et là , je m’interroge, je me crispe, je me turture les méninges. Est-ce que finalement c’est plus la mode des jupons ? Est-ce que toutes les fashions-victims ont le leur, donc y’a plus besoin d’en mettre en rayon ?
Comment font les gens comme moi qui n’ont pas envie de compléter leur garde-robe d’hiver en plein mois d’ao?t ? Réponse : On s’en cogne, faut acheter quand c’est en rayon …. oui, mais non. C’est encore moi le client, là , y’a maldonne sinon !
Bref, je garderais un an de plus ma garde robe de l’an dernier ….

Ca prend forme

Bon, tout n’est pas encore parfait, mais ça commence à prendre forme. Je m’exerce au déménagement …. avant le « grand » fin février, en vrai. D’ailleurs, si quelqu’un a la solution miracle pour déménager des *tas* de bouquins, merci de me souffler l’idée. Rien que d’y penser j’ai mal au dos !