Fringues

Super ce matin, la météo annonce du beau … donc, j’ai enquillé la petite robe blanche (avec un gilet par dessus, faut pas déconner quand même), histoire de faire ressortir mon bronzage de vacancière fraîchement rentrée. J’espère qu’ils ne vont pas s’être trompés une fois de plus …. sinon j’aurais l’air d’un canard dirait Môman. Tâche de la matinée : se trouver un petit resto sympa pas trop loin pour déjeuner avec ma pote …. excitant, non ?

Ennui

C’est ça d’être au boulot quand tout le monde est en vacances. Je m’ennuie. Mais alors gravement. Rien à faire. Rien envie de faire, sinon partir. J’ai un tas d’idées, irréalisables ici. Alors je m’ennuie. J’aurais dû prendre mon bouquin, ça m’aurait changé les idées. Ou Cosmo, pour me culturer un peu. Mais non. Rien. En plus, l’interface web d’eMule refuse de fonctionner correctement. Encore un coup des Viets. Ou mon firewall qui fait du zèle. Bon, du coup par contre j’ai le temps de réfléchir à l’Amerzone. Je sais, ça date. Mais c’est pas grave, c’est pour le côté décalé. Graphisme pas mal, mais c’est surtout le scénario qui me branche. Enfin un jeu où il ne faut pas être hyper rapide (j’ai des réflexes de macaroni cuit), ou savoir piloter un super engin de la mort (j’ai attrapé le mal de mer la première – et dernière – fois que j’ai joué à X-Wing). L’histoire est belle, et il faut fureter partout pour trouver des indices. Pour en savoir plus. C’était notre page de pub de la journée. Maintenant il faut vraiment que je trouve quelque chose à faire.

Sondage(s)

Allez, pour reprendre doucement et lancer un sujet d’actualité : que pensez-vous des marques de bronzage ? D’aucun, lecteurs fidèles, l’auront noté, c’est un sujet biaisé ici, car je suis naturiste (hé hé). Cependant, sans tomber dans l’extravagance du bronzage intégral (re-hé hé), vous conviendrez avec moi que le top dos nu, au demeurant fort joli, est indescriptiblement gâché par la marque du croisillon du maiilot dos nageur. Non ? Tiens, j’en profite pour lancer une autre question dans le même esprit : vous seriez prêt(e) à bronzer intégralement ? Ou avez-vous déjà sauté le pas ?

De retour !!

Hé oui, les meilleures choses ont toujours une fin … Par exemple, les vacances … enfin, elles ont été excellentes, donc les batteries sont rechargées pour au moins 1 semaine. Non, je rigole, un mois. Un mois, c’est raisonnable ! Pendant les vacances, histoire de ne pas bronzer idiot, je me suis lancée dans la saga « Le trône de Fer ». J’en avais eu des échos plus que positifs, donc, hop. Et finalement, je ne trouve pas ça aussi addictif que l’Assassin royal. C’est pas mal, mais je ne passe pas de nuits blanches dessus …. dommage. Ou alors, c’est moi. Bon, allez, au boulot, on n’est pas là pour rigoler.

Dernier jour …

Ce soir, c’est les vacances {10} !!! Trop cool, trop d’bonheur, comme dirait l’autre. Donc, demain matin, départ direction les Pyrénnées (la Vallée d’Ossau) pour 1 semaine, puis naturisme dans le Médoc (Euronat) pour 1 semaine aussi. Ensuite, quelques jours à Toulouse chez mon beau-frère adoré, et fin de vacances à Oléron. Retour prévu le 27 juillet, si je ne me suis pas perdue dans la montagne {20} !

Pas de réaction

J’en arrive à me demander si quelqu’un lit vraiment ce blog, à part moi …. pas une réaction, rien {8} pour un peu, je serais presque triste, genre Caliméro abandonné sous sa coquille fendue. SNIF. Tant pis, de toute façon je suis de mauvais poil aujourd’hui.

Départ

Et dire que je pourrais être sur une plage de sable fin, cocotiers et crème glacée. Ou dans un hamac à faire la sieste (crapuleuse, comme il se doit). Encore que la sieste crapuleuse dans un hamac demande de la souplesse, de l’acrobatie et un chouilla d’habitude. Sinon c’est assez casse-gueule comme passe-temps. Mais pourquoi tant de haine ? N’y a-t-il personne là haut (ou ailleurs) qui peut faire quelque chose pour moi ? J’en ai marre de ce boulot d’abruti, de ce client à la limite du hors jeu, et de ce chef à peine bon à faire relais de mail. Même ça, il le rate des fois. La motivation est à son comble. Dans 30 min, je lève le camp.