In the mood for …

Oh my heart is spinning like a wheel,
Only she can see the way that I fell,
Eyes are holding right across the room,
High explosion coming out of the blue;

Well here we go again,
Living in a world that others cannot share,
Yea here we go again,
We are moving from a spark to a flame;

I am high on emotion, high again,
High on emotion, your love will find the way;

Oh my heart is burning like a fire,
Closer now and she is breathing desire,
Take my hand and give it all your light,
Take command I am your rhythm tonight;

Well here we go again,
Living in a world that others cannot share,
Yea here we go again,
We are moving from a spark to a flame;

I am high on emotion, high again,
High on emotion, your love will find the way;

I am high on emotion, high again,
High on emotion, your love will find the way;
High on emotion, high again,
High on emotion, your love will find the way;

Chris de Burgh – High on emotion

Star Ac’

Ben si, ne sursautez pas … j’en ai entedu parler, tout de m?me.
Ayant entendu parler de l’album de Nolwenn Leroy, chansons de Voulzy, par curiosité, j’ai regardé. Faut dire aussi que j’ai « Nolwenn Ohwo! » qui trotte dans la t?te … Bon honn?tement il a déjà fait laaaaargement mieux, le Voulzoche, mais c’est pas désagréable à écouter. Pas de quoi faire péter les baffles, mais ça reste écoutable.

Amour de jeunesse

Après avoir déliré grave au son de l’Aventurier (fan de Bob Morane depuis que je sais lire), j’écoute le dernier opus d’Indo, Alice et June. Je retrouve avec plaisir ce son, cette inspiration, ce bonheur de la musique …
A écouter d’urgence.

In the mood for …

Dans la rue des tenues charmantes
Maquille comme mon fiancé
Garcon, fille l’allure stupéfiante
Habille comme ma fiancée
Cheveux longs, cheveux blonds colorés
Toute nue dans une bo?te en fer
Il est belle, il est beau decrié
L’outragé mais j’en ai rien a faire
J’ai pas envie de la voir nue
J’ai pas envie de le voir nu
Et j’aime cette fille aux cheveux longs
Et ce garcon qui pourrait dire non!
Et on se prend la main
Et on se prend la main
Une fille au masculin
Un garcon au feminin
Et eux ne valaient rien
Et eux ne valaient rien
Et on n’en a plus besoin
Et on n’en a plus besoin
Des visages dans des cheveux d’or
Qui… oublient leur vertu
« Mais c’est pas vrai »
Qu’ils ont l’air d’un conquistador
Asexués une fois dév?tus
Qui croire quand on les voit comme ca
Excitant toutes les petites filles
Pourquoi on n’y croit plus comme ca
Isolé dans un corps presqu’il
On se prend la main
Et on se prend la main
Des garcons au feminin
Des filles au masculin
Des robes longues pour tous les garcons
Habillés comme ma fiancée
Pour des filles sans contrefaçons
Maquillées comme mon fiancé
Le grand choc pour les plus vicieux
C’est bientot la chasse aux sorcières
Ambig?e jusqu’au fond des yeux
Le retour de Jupiter
Et j’aime cette fille aux cheveux longs
Et ce garcon qui pourrait dire non!
J’ai pas envie de la voir nue
J’ai pas envie de le voir nu
Hey, hey
On se prend la main
Et on se prend la main
Des garcons au feminin
Des filles au masculin
Et on se prend la main
Et on se prend la main
Des garcons au feminin
Des filles au masculin
Et on se prend la main
Et on se prend la main
Des filles au masculin
Des garcons au feminin
Et on se prend la main
Et on se prend la main
Des garcons au feminin
Des filles au masculin

Indochine – 3è sexe

Un nouveau disque

Pas mal du tout le dernier Bénabar. Egal à lui m?me, petits rien du quotidien, entre moquerie et r?verie douce-amère. Un peu peur qu’il ait attrapé la grosse t?te, mais non. Juste un peu plus abouti que le premier album (bouclé en 1 semaine), mais il a gardé la fra?cheur de l’instantané.
A écouter en boucle.

Planant

Coldplay, tout le monde conna?t. Je sais j’ai au moins 3 « VAL » de retard. Cependant, je découvre en ce moment m?me X&Y, dernier opus de Coldplay. J’avoue, téléchargé par forcément très légalement (ahum, j’adore leur système anti-piratage …). Mais si je suis convaincue, j’achèterais, promis.
Il a vraiment une voix particulière … planate, parfois cassée, mais juste à en donner des frissons dans l’échine. Et alors les envolées guitare / voix, comme des vagues de musique s’échouant sur mon tympan …. rhaaaaa j’aime !