Archive for Veau

Petits farcis façon niçoise

Hé oui encore une recette pour essayer à la fois de se réchauffer et de faire enfin venir l’été en Bretagne !!!

Petits farcis

Pour 8 courgettes rondes et 3 beaux poivrons

250 g de steack haché de bœuf
250 g de haché de veau
1 pot de sauce tomate au basilic et aux olives
150 g de jambon cru
1/2 tasse de riz cru
1 oignon émincé

Faire cuire le riz. Egoutter et réserver.
Vider les légumes en conservant suffisamment de chair pour qu’ils se tiennent. Les déposer dans un plat à four. Mixer la chair prélevée avec le jambon.
Faire revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive. Ajouter la viande, la faire dorer et bien la séparer avec une cuillère en bois.
Ajouter la viande au hachis de légumes et jambon, bien mélanger. Verser la sauce tomate et le riz, bien mélanger. Saler modérément, poivrer. Farcir les légumes et enfourner pour 45 min à 1 h.

Petits farcis

Le sauté de veau de Lisbonne, revisité à la mijoteuse

Le sauté de veau de Lisbonne, c’est une recette délicieuse de Dame Ipanama que je fais depuis des années. Depuis, j’ai une mijoteuse dans ma cuisine, je me suis dit que pour avoir une viande ultra fondante dans une sauce parfumée, je ne devrais pas tomber loin de la bonne solution ! Et en effet, tout le monde a adoré !

Sauté de veau de Lisbonne à la mijoteuse
Pour 8 parts (un peu plus même)
1,2 kg de sauté de veau
1 chorizo (fort ou doux, au choix)
oignon émincé surgelé, un bol
une petite boîte de concentré de tomates
un verre de Porto
pommes de terre épluchées et coupées en cubes
thym, sel, poivre
huile d’olive

Faire revenir la viande coupée en gros cubes dans l’huile. Ajouter l’oignon et faire un peu roussir.
Verser le tout dans la mijoteuse. Ajouter le porto, délayer le concentré de tomates. Ajouter les pommes de terre. Saler modérément, poivrer, parsemer de thym. Lancer la mijoteuse pour 4 à 6h sur high ou 8 à 10h sur low.
Encore meilleur réchauffé ….

Parmentier de veau à la menthe

Dans la série Picard est mon ami, un délicieux plat à base de produits surgelés, bien savoureux. Seul bémol, la recette est indiquée pour 4, et il ne faut pas avoir trop d’appétit, j’ai trouvé les portions un peu légères … ou alors c’est que c’était très bon.

Parmentier de veau à la menthe

Chez Picard
450 g de purée de patate douce
4 escalopes de veau haché
½ cuil. à café d’ail
2 cuil. à soupe d’échalote
1 cuil. à soupe de menthe
100 g de cubes de tomates à l’italienne
4 galets de crème fraîche
1 galet de jus de citron

Chez l’épicier
10 g de pistaches concassées (pas mis)
10 g de chapelure fine
huile d’olive
sel, poivre du moulin

Dans une poêle chaude, faites revenir le veau haché avec un filet d’huile d’olive, l’ail et l’échalote pendant 10 min puis mélangez bien pour obtenir un hachis. Salez, poivrez puis ajoutez les cubes de tomates et les galets de crème fraîche. Faites réduire quelques minutes puis ajoutez la menthe.
Dans une casserole, faites réchauffer la purée de patate douce avec le jus de citron. Salez, poivrez et réservez.
Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
Déposez une couche de purée dans 4 ramequins, ajoutez une couche de hachis puis terminez par une couche de purée. Saupoudrez de chapelure et de pistaches concassées et enfournez pour environ 20 min.

Boulettes de veau à l’italienne

Déjeuner entre copine, petit moment de détente bienvenu au milieu du bordel ambiant.
Je les referais avec plaisir pour les enfants car elles sont très moelleuses et savoureuses !

Accompagner de polenta crémeuse pour un plat aux notes italiennes marquées !

Pour 3 portions – 7 PP par portion
370g de veau haché
30 g de concentré de tomate
50 g de parmesan
1 œuf
épice Ducro « Mélange italien »

Mélanger les ingrédients dans une jatte. Former les boulettes. Cuire dans une sauteuse une quinzaine de minutes.
Servir accompagné de polenta crémeuse (à comptabiliser).

Veau mijoté aux carottes et à la coriandre

Un nouveau produit frais chez Chronodrive, c’est pas si souvent (ils ont un peu tendance à privilégier les trucs tout faits), donc hop, je teste. Le produit en question, ce sont des tranches de jarret de veau pour l’osso-bucco. Pas envie et pas le temps de faire un osso-bucco, qu’à cela ne tienne on va se faire un mijoté …. deux temps trois mouvements, et 45 min de cuisson, accompagné de polenta crémeuse et « hmmmmmmmm Maman, tu me referas ce plat ? »

Pour 4 personnes
4 tranches de jarret de veau
800 g de carottes
1 oignon
2 gousses d’ail
1 cuil à café de grains de coriandre
un peu de farine

Fariner la viande. Faire chauffer un peu d’huile et de beurre, y faire revenir la viande. Réserver. Dans la même cocotte, faire roussir l’oignon haché et l’ail écrasé.
Remettre les carottes émincées et la viande. Ajouter la coriandre, saler, poivrer, 20 cl d’eau puis couvrir et laisser mijoter 45 min.
Servir accompagné de polenta.

Jarret de veau au fenouil

Qu’on se le dise, j’adore le fenouil. Frangine aussi, soit dit en passant. Pas de chance, ce légume est assez peu souvent invité à ma table pour cause de désamour des saveurs anisées. Du coup j’en cuisine très rarement (je ne suis pas un restau, y’a pas un plat par personne !), et toujours en prévoyant autre chose pour les réticents.
Cette recette a été donnée sur le forum « Qu’est ce qu’on mange » du site Weight Watchers, que je fréquente de plus en plus assidument.

Jarret de veau au fenouil

Pour 6 personnes – 5 ProPoints® par portion
6 tranches d’osso bucco (150 g pièce)
1 boîte de pulpe de tomates en dés
3 bulbes moyen de fenouil
1 cc de fond de veau
12 cl de vin blanc sec
2 gousses d’ail
1 oignon (1 poignée d’oignons coupés Picard)
grains de coriandre
1 feuille de laurier
sel, poivre

Parer les bulbes de fenouil, les couper en 4. Chauffer l’huile dans un autocuiseur, faire revenir les tranches de viande. Ajouter les oignons, laisser cuire 1 minute. Poudrer de fond de veau.
Mouiller avec le vin, ajouter les tomates, saler et poivrer. Ajouter la coriandre, le laurier puis les fenouils.
Fermer la cocotte et compter 20 minutes de cuisson à la mise sous pression.

Sauté de veau de Lisbonne

Plat complet ultra bon, ultra rapide à préparer et en plus qui se fait à l’avance car il est encore meilleur réchauffé, voici une des stars du forum cuisine auquel je participais il y a quelques années … c’est prêt en 15 min, ça mijote tranquille le temps de faire autre chose et en plus ça se réchauffe !

Sauté de veau de Lisbonne

Sauté de veau de Lisbonne
Pour 3/4 personnes :
* 700 g de sauté de veau ou de tendrons
* 1 morceau de chorizo (15 cm environ) coupé en petites rondelles
* 3 grosses pommes de terre coupées en gros morceaux
* 1 petite poignée d’olives noires
* 1 petite boite de concentré de tomates
* 1 verre de Porto + 1 verre d’eau
* 1 oignon,
* 1 gousse d’ail,
* 1 pincée de thym,
* sel, poivre

Couper la viande en gros carrés. La faire revenir dans une cocotte avec un peu d’huile l’olive quelques minutes. Ajouter l’oignon et le faire roussir.
Ajouter l’eau, le porto, et délayer le concentré de tomates.
Ajouter les autres ingrédients, saler (très modérément) et poivrer.
Laisser mijoter pendant 1 heure en rajoutant un peu d’eau si la sauce vous paraît trop courte.

Osso bucco à la milanaise – Recette en images

Publication comme je n’en fait pas souvent (parce que l’air de rien c’est du boulot), une recette avec les étapes en images … aujourd’hui, l’osso bucco à la milanaise, recette de ma tantine, servi à l’occasion d’un anniversaire :

Osso bucco

Les ingrédients :
Osso bucco étape 1
* 1.500 de jarret de veau (soit environ 6 à 8 morceaux)
* 250g de carottes
* 250g d’oignons
* 3 cuillerées à soupe d’huile + huile d’olive
* 1kg de tomates (pelées en boîte)
* sauge, basilic frais ou séché
* bouquet garni
* 1/4 l de vin blanc sec
* 1 bouillon cube
Cremolata
* 1 1 bouquet de persil
* 1 gousse d’ail
* 1 zeste de citron
* 1 zeste d’orange

1. Faire revenir le veau coupé en rondelles dans un mélange huile + huile d’olive (poêle)
Osso bucco étape 2

2. Quand les 2 faces sont dorées les mettre dans un cocotte à frissonner dans un fond de veau avec un bouillon cube
3. Dans la poêle où l’on a fait revenir le veau, ajouter les oignons hachés, les faire revenir, puis les carottes râpées finement (rajouter de l’huile si besoin est).

Osso bucco étape 3

Ensuite ajouter les tomates égouttées.

Osso bucco étape 4

4. Couvrir, laisser cuire jusqu’à ce que les carottes et les oignons soient tendres
5. Passer ce mélange à la moulinette

Osso bucco étape 5

6. Rajouter dans la cocotte où cuit le veau avec les fines herbes et le bouquet garni
7. Déglacer la poêle avec un peu de vin blanc. Ajouter dans la cocotte avec le restant du vin, saler, poivrer.
8. Laisser cuire à très petit feu 1h/1h30

9. Au moment de servir, préparer la Crémolata qui va donner du caractère à l’Osso Buco en mélangeant tous les éléments dans un mixer.

Osso bucco étape 6

et mixer pas trop finement.

Osso bucco étape 7

10. Lier avec un peu de sauce prélevée à part dans un bol.

Classiquement, servir avec un risotto a la milanese mais là, j’ai opté pour un plat de polenta, parce que c’est moins long à préparer 😉

Cuisine « bourgeoise » – Blanquette de veau à l’ancienne

Un des plats favoris de Panda, qui se déguste dans un silence religieux seulement ponctué des « schluuurps » de l’assistance … assez simple à réaliser, pas de compétence spéciale requise 🙂
Blanquette à l’ancienne
Source : cuisine actuelle hors série « les classiques » (il doit dater de 2002 – mais c’est un de mes favoris)
800 g d’épaule de veau en morceaux
150 de petits champignons de Paris
1 carotte
1 branche de céleri
2 gousses d’ail
1 gros oignon piqué de clous de girofle
16 petits oignons
1 bouquet garni
100 g de crème fraîche
35 g de farine
70 g de beurre
1 jaune d’oeuf
le jus d’un citron
sel, poivre blanc

Eliminez le pied terreux des champignons puis rincez-les. Mettez-les dans une casserole avec 15 g de beurre et le jus de citron. Salez, poivrez. Laissez cuire 2 min et réservez.
Pelez l’ail et la carotte. Mettez la viande dans une cocotte et couvrez-la d’eau froide à hauteur. Versez le jus rendu par les champignons. Ajoutez le céleri, la carotte, l’ail, l’oignon piqué et le bouquet garni. Salez, poivrez. Donnez un bouillon, écumez et cuisez 1h à frémissements.
Entre temps, pelez les petits oignons. Mettez-les dans une casserole, puis ajoutez 20 g de beurre et 3 cuillerées d’eau tiède. Salez et poivrez. Laissez cuire pendant 15 min sur feu moyen en mélangeant de temps en temps. Mettez-les sur un plat et gardez-les au chaud.
Préparez un roux : dans une casserole, faites fondre 35 g de beurre, versez la farine en pluie et mélangez soigneusement. Laissez cuire 2 min à feu doux.
Egouttez la viande dès la fin de cuisson puis réservez-la au chaud sur un plat, entourée des champignons et des petits oignons. Filtrez le bouillon, puis versez-le sur le roux en fouettant sans arrêt pour obtenir une sauce homogène. Laissez cuire 10 min sur feux doux.
Battez au fouet le jaune d’oeuf et la crème fraîche. Incorporez progressivement ce mélange à la sauce précédente et remuez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la sauce soit liée.
Recouvrez la viande et les légumes de sauce. Parsemez de persil et servez bien chaud avec du riz ou des pommes de terre à l’eau.

Axoa de veau

Ragoût ramené de vacances en pays basque. Très sympathique, le poivron apporte un parfum et une saveur vraiment inimitables.
Axoa de veau
Axoa (pour 4 personnes).
Source : pitxuri.org

Ingrédients : 750g d’épaule de veau désossée, 1 poivron rouge, 1 poivron vert, 1 oignon, 1 dl de vin blanc, 1 bouquet garni, 1/4 de litre de fond brun de veau lié, 1 dl d’huile d’olive.
Assaisonnement : sel, piment d’Espelette.

Hacher le veau en petits dés.
Faire revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive jusqu’à évaporation de l’eau.
Assaisonner avec le piment en poudre et du sel.
Ajouter les poivrons et oignon émincés, faire caramèliser le tout.
Ajouter le vin blanc, une lanière de 5-10 cm de piment d’Espelette séché, faire réduire, ajouter le fond brun et le bouquet garni, laisser cuire 30 mn.

Servir avec des pommes de terre ou du riz.