Archive for Agneau

Carré d’agneau rôti aux herbes

Petit repas festif pour un anniversaire ! Comme c’est un soir de semaine, on prévoit une fête le week-end, mais rien n’empêche de marquer le coup le jour même, surtout avec mon ami Picard.

Chez Picard :
2 petits carrés d’agneau,
450 g de pommes de terre sautées en rondelles,
25 g de thym coupé.
Chez l’épicier :
1 cuil. à soupe de chapelure de pain,
1 cuil. à soupe de moutarde,
1 jaune d’œuf,
1/2 verre de vin blanc,
20 g de beurre,
1 cuillère à soupe de romarin séché,
Sel et poivre.

Préchauffez le four à 240°C (th. 8).
Déposez 2 petits carrés d’agneau surgelés dans un plat et enfournez 15 minutes.
Dans un bol, mélangez la panure, la moutarde, l’huile d’olive, le jaune d’œuf, le thym, le basilic, le sel et le poivre. Couvrez bien les carrés avec cette préparation, versez le vin blanc dans le plat et enfournez de nouveau 15 minutes.
Pendant ce temps, faire dorer les pommes de terre sautées avec le beurre et le romarin.
Salez, poivrez et servez autour des carrés découpés et nappés de jus de cuisson.

Moussaka légère et savoureuse

J’aime énormément les aubergines et la viande d’agneau. Tout ce qu’il faut pour adorer la moussaka en quelque sorte !
Malheureusement, la recette originale de la moussaka est une bombe calorique et un non-sens weight-watcherien si j’ose le néologisme. Cette version allégée a convaincu à l’unanimité Panda et Pandinou (ben oui, y’a même de la sauce dans le fond !).
De plus, la réalisation de cette recette m’a permis d’utiliser mon hachoir à viande électrique …

Pour 4 personnes ou 3 gourmands … – 6 Propoint® pour 4, 8 ProPoint® pour 3
400 g d’épaule d’agneau hachée
1 bocal de pulpe de tomates concassées (en gros, juste de la tomate et du sel)
1 1/2 cuil à soupe d’huile d’olive
1 oignon
une gousse d’ail
une pincée de cannelle
2 ou 3 aubergines moyennes

Préparer les aubergines grillées : Couper le pédoncule des aubergines. Les tailler en tranches fines avec un bon couteau. Déposer les tranches sur la grille du four (ou sur deux grilles). A l’aide d’un pinceau, badigeonner les tranches d’aubergine. Normalement, 1/2 cuil à soupe est amplement suffisante ici. Enfourner les tranches d’aubergines sous le grill pour une dizaine de minutes. Sortir les grilles et laisser refroidir.
Pendant ce temps, préparer la sauce à la viande : Faire chauffer l’huile restante dans une sauteuse. Y faire revenir l’oignon, puis la viande. Quand la viande est bien dorée, ajouter la tomate, l’ail écrasé, la cannelle, saler, poivrer et laisser mijoter 30 minutes.
Monter la moussaka : dans un plat à four, mettre une couche de tranches d’aubergines, couvrir de sauce à la viande, une seconde couche d’aubergines, puis de sauce à la viande et terminer avec des aubergines.
Enfourner pour 40 min à 180°.

Côtelettes d’agneau aux épices

Le grand retour des barbecues avec le soleil de Bretagne 🙂 Une très bonne petite recette qui se prépare à l’avance, marine gentiment et vous chatouille les papilles au moment de la dégustation. Une recette extraite du livre « Barbecue Party » des éditions Marabout, en passe de devnir mon best-of de l’été.

Côtelettes d’agneau aux épices

Pour 6 personnes (la recette est donnée pour 4, mais 4 appétits d’ogre !) – 4 ProPoint® par personne
Préparation 15 min
Marinade 3 h
Cuisson 15 min

12 côtes d’agneau filet
80 ml de jus de citron vert
2 gousses d’ail hachées
1 cc de garam massala
2 cc de cumin moulu
2 cc de coriandre moulue
2 citrons verts coupés en quartiers

Dans un grand saladier, mélangez les ingrédients de la marinade. Ajoutez les côtes d’agneau et retournez-les pour bien les enrober de marinade. Couvrez et laissez mariner 3h au réfrigérateur.
Egouttez les côtes d’agneau.
Faire griller au barbecue jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

Menu breton #2 – Souris d’agneau à la bretonne et cocos de Paimpol

Comme plat à la fois du coin et de saison, forcément le coco de Paimpol s’impose. C’est un de mes légumes favoris, pour son fondant et son goût fin et inimitable. Sans forcer, on écosse 1 kg de cocos frais en une vingtaine de minutes.

Souris d’agneau et cocos de Paimpol

Pour remplir une grande cocotte (6 gourmands)
6 souris d’agneau (merci Picard, encore)
1 kg de cocos de Paimpol écossés
1 oignon
1 gousse d’ail pelée et dégermée
bouillon Kub
un petit verre de vin blanc sec
un peu d’eau chaude

Sortir les souris non décongelées des emballages plastiques (et on ne jure pas comme un charretier, merci). Emincer l’oignon. Faire revenir l’oignon dans du beurre dans la cocotte.
Faire revenir les souris d’agneau sur toutes les faces. Baisser le feu, ajouter le vin blanc et les cubes de bouillon. Faire cuire à couvert 45 min.
Au bout de ce temps, enlever les souris, verser les cocos dans la cocotte, ajouter de l’eau chaude à affleurer les légumes. Remettre les souris d’agneau délicatement dessus, et laisser à nouveau mijoter à couvert 45 min, jusqu’à ce que les cocos soient tendres.

Tajine d’agneau aux abricots secs

Un tajine très simple à réaliser et néanmoins très savoureux.

Tajine d’agneau aux abricots secs

Pour 4 personnes
750 g de viande d’agneau (morceaux pour sauté ou épaule)
8 abricots secs
1 cuil à soupe d’huile d’olive
1 feuille de laurier
1 cuil à café d’eau de fleur d’oranger (pas de la Vahiné elle ne ressemble à rien …)
2 cuil à soupe de miel
sel, poivre
1 cuil à café de gingembre
1 cuil à café de cannelle
1 bâton de cannelle
2 dosettes de safran en poudre ou 1 dosette de safran en filaments

Faire revenir les épices dans l’huile chaude dans une sauteuse ou un plat à tajine. Ajouter la viande et le laurier. Saler et poivrer. Bien mélanger pour enrober la viande. Ajouter un peu d’eau, couvrir et laisser mijoter une heure. Pendant la cuisson, vérifier qu’il reste du liquide, en rajouter éventuellement petit peu par petit peu. A l’issue de la cuisson, ôter le bâton de cannelle et la feuille de laurier.
Si la sauce est trop liquide, réserver la viande et faire épaissir le jus de cuisson sur feu vif.
Remettre la viande, ajouter le miel et l’eau de fleurs d’orangers. Laisser mijoter 10 min en remuant délicatement pour enrober les morceaux de viande.
Ajouter alors les abricots, laisser réchauffer 5 min et servir.

Menu de Pâques – épaule d’agneau en croûte de sel

Petit dimanche de Pâques juste entre nous. Pas question de tomber dans le gigot, on en aurait pour 3 semaines … une bonne alternative réside dans l’épaule. J’utilise souvent ce morceau quand nous sommes moins de 8 à table 😉
La cuisson en croûte de sel est merveilleuse pour conserver le moelleux de la viande. J’aime beaucoup ce mode de cuisson ludique (on arrive à table pour « casser la croûte ») d’ailleurs je l’utilise déjà avec succès pour le bar et même le poulet. A essayer d’urgence !

Epaule d’agneau en croûte de sel

une épaule d’agneau désossée
1,5 kg de gros sel gris
2 blancs d’œufs
une branche de romarin

Préchauffer le four à 220ºC.
Dans un saladier, mélanger le sel et les blancs d’œufs. Etaler environ le quart du mélange dans un plat assez grand, ou directement sur la plaque du four chemisée de papier alu.
Déposer délicatement l’épaule, en ayant placé une branche de romarin frais à la place de l’os. Recouvrir entièrement de sel, la croûte doit être bien étanche.
Pour la cuisson, j’ai utilisé une sonde (une Fantast de chez Ikéa) pour contrôler la température à cœur : l’épaule est correctement cuite quand la température atteint 60º, soit environ 1 h.

Epaule d’agneau en croûte de sel

Pour servir, casser la croûte de sel et trancher.

Accompagner classiquement de flageolets :

Flageolets

Pour 3 personnes
Faire tremper 200 g de flageolets secs une nuit.
Bien les égoutter. Les mettre dans l’autocuiseur avec une carotte épluchée et grossièrement coupée, un oignon coupé en deux, une gousse d’ail, une feuille de laurier et une branche de romarin. Ajouter une pincée de bicarbonate pour atténuer les effets météoriques des flageolets. Compter 40 min de cuisson à la mise sous pression. Saler et poivrer au moment de servir.

Menu marocain pour dîner à deux

Construction d’un menu autour d’un paquet de souris d’agneau (P*card) : la salade de carottes au cumin et à la coriandre de Pascale, devenu une de mes favorites, des souris d’agneau fondantes à la marocaine (de chez Ô délices) accompagné de pain marocain, un autre de mes classiques et enfin une salade d’oranges à la cannelle, typique et très rafraîchissante.

Tout d’abord la salade de carottes

Salade de carottes au cumin et à la coriandre

Ingrédients pour 4 personnes

1 kg de carottes
4 cuil. à café rases de cumin entier
2 gousses d’ail
1 cuil. à café de sel
2 cuil. à soupe de jus de citron vert
2 cuil. à café de miel
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
1 grosse poignée de pluches de coriandre fraîche

Pelez puis coupez les carottes en tronçons de 2 cm.
Faites-les cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante salée.
Pendant ce temps, faites revenir les graines de cumin dans une poêle chaude pendant 30 secondes, jusqu’à ce qu’elles commencent à crépiter.
Broyez-les dans un mortier puis ajoutez l’ail et le sel et broyez à nouveau, jusqu’à obtenir une pâte.
Ajoutez le jus de citron le miel et l’huile d’olive.
Lorsque les carottes sont cuites, mettez-les dans un grand bol et ajoutez l’assaisonnement.
Mélangez bien, ajoutez la coriandre, mélangez à nouveau et mangez tiède ou froid.

Ensuite, la viande :

Souris d’agneau fondantes à la marocaine

Ingrédients

* 2 souris d’agneau
* 1 oignon
* 1 gousse d’ail
* 1 carotte
* 2 cuillères à soupe de miel liquide
* 1 cuillère à café de cumin, cannelle, gingembre, coriandre
* 1 cube de bouillon (j’ai mis à la place un demi litre de bouillon de poulet maison, recette à venir)
* 4 abricots secs
* 4 dattes
* 2 pruneaux (j’ai mis des figues)
* huile d’olive
* Sel

Pelez et épincez finement l’oignon. Hachez la gousse d’ail. Pelez et émincez la carotte en petits dès.
Faites revenir les souris d’agneau avec un filet d’huile d’olive, dans une cocotte bien chaude.
Ajoutez les oignons émincés, la gousse d’ail écrasée, la carotte, le miel et les épices. Laissez cuire 10 min.
Couvrez avec le bouillon de volaille et laissez cuire 2h à couvert. Ajoutez les fruits secs coupés en morceaux à mi-cuisson. Servez chaud avec de la semoule. (pour ma part j’ai servi avec des galettes de pain marocain, un délice pour saucer l’assiette et le fond du plat).

Le pain marocain

Pain marocain à la semoule

Une recette du forum cuisine de aufeminin

* 500 gr de semoule de blé fine
* 300 ml eau tiède
* 30 ml d’huile d’olive
* 2cc sel
* 1 œuf
* 1,5 cc de levure instantanée (bruggeman instant ou saf)

Mettre l’eau tiède, l’huile et l’œuf, le sel puis la semoule et enfin la levure dans la cuve de la MAP. Enclencher le programme pâte.
Une fois la pâte levée, la renverser doucement sur une plaque farinée, la diviser en 4 boules, et avec les mains, l’étaler légèrement, pour lui donner la forme d’une galette, mais ne pas trop appuyer.
Enfournez pour 20 mn, à 180ºC.

Et pour terminer, le dessert :

Salade d’oranges à la cannelle

Pour 2 personnes

2 belles oranges de table (type Navel)
sucre en poudre
cannelle
eau de fleur d’oranger (si possible, passer l’acheter dans une épicerie orientale, c’est autre chose que le Vahiné)

Peler soigneusement les oranges à vif. Les couper en fines tranches, en récupérant le jus. Les déposer délicatement en couches. Entre chaque couche, saupoudre d’un peu de sucre et de canelle. Au final, ajouter un peu d’eau de fleur d’oranger (environ 2 cuil à soupe), et le jus recueilli. Réserver au réfrigérateur.
Pour servir, il est possible de parsemer de feuilles de menthe fraîche, de pignons ou d’amandes grillés et concassés.

Petit ragoût d’agneau pour les gourmands

Petit dîner rapidement prêt, très savoureux et qui se complète avec des fonds de placard / congélateur …
Ragoût d’agneau
Pour 4 personnes
environ 700 g d’épaule d’agneau en petits dés
1 oignon émincé finement
1 bonne cuil à café de ras-el-hanout
une dosette de safran en filaments
un peu de graine de cumin
1 bouquet de coriandre fraîche
2 cuil à café de miel liquide
huile d’olive
sel, poivre

Faites infuser les filaments de safran dans un fond d’eau chaude (inutile avec du safran en poudre).
Faites revenir l’oignon dans l’huile à feu moyen, jusqu’à ce qu’il s’attendrisse. Ajouter la viande et les épices, faites revenir jusqu’à coloration. Ajoutez la moitié du bouquet de coriandre ciselée et un peu d’eau, couvrez et laisser mijoter une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps, préparez les légumes de couscous (merci Picard lol) et la semoule.
Au moment de servir, ajoutez le miel dans la sauce, donnez un bouillon et parsemez du reste de coriandre ciselée. Accompagnez des légumes et de la semoule.