Archive for Delirium tremens

J’aurais pas dû …

Faire un crochet par le rayon livres de carrouf … non, j’aurais pas dû …
en tête de gondole, y’avait une sélection de livres de la série « Marabout chef », dont celui sur lequel je louchais depuis qu’un collègue (vil tentateur) me l’avait montré …
Marabout chef spécial Wok
et voilà. Maintenant je vais devoir me mettre aux fourneaux ….

Défi – Cet autre … impossible

Il y a une éternité … CityZen et moi-même avions lancé, entre nous, une série de défis graphiques … un thème, une date et hop, chacun de nous devait produire puis poster son interprétation du défi …
Il en reste quelques traces sur DeviantArt.
Il y a 2 semaines, nous avons repris notre petit jeu. Le thème était donc « Cet autre … impossible ».

Cet autre (moi) impossible

Notes de l’auteur : Les points de suspension m’ont laissée un moment perplexe, mais d’une certaine façon laissaient une grande liberté de mouvement et d’interprétation. Après avoir trituré le thème pendant 48h dans tous les sens, l’idée s’est imposée : dans les points de suspension s’est écrit naturellement le mot moi. Moi, telle que j’aurais pu être, les rêves à réaliser ou qui restent à jamais inaccessibles.
L’interprétation du thème étant close, restait la réalisation … parmi tout ce qui m’encombrait la tête, j’en ai choisi trois : la danse, les voyages et rencontres un peu mythiques, et forcément, la famille nombreuse …
Aurais-je le temps de tout faire dans une vie ? Réponse … plus tard.

Qui veut adopter un All Black ?

Ok, je sais c’est de l’humour mal placé … mais après avoir été sortis en quarts de finale par les Bleus, ils ne vont pas pouvoir retourner chez eux, c’est sûr ….
Catastrophe nationale à l’autre bout de la planète, les demis-dieux de la planète rugby se sont fait manger par des avaleurs de grenouilles.

Maintenant y’a plus qu’à sortir les Anglais ….

Petite vie

« Tu la voyais pas comme ça ta vie ….. » non, clairement je ne la voyais pas comme ça. Impression fugace mais néanmois désagréable d’?tre passée à côté des gens, des choses. Trop tournée vers l’intérieur (mais tout n’est pas de ma faute), pas assez ouverte aux autres, il faut que je rattrape le temps perdu.
En fais-je trop ? Suis-je trop ouvertement à la recherche du contact, de ces relations spéciales ? Suis-je irrécupérable (« elle est terrible », para?t-il) ?
En pleine interrogation, impression d’?tre arr?tée à côté du TGV du monde. Coincée dans une bulle de savon, sans haut, sans bas, sans bruit.
S’asseoir par terre, sur le sable, regarder la mer … refaire le monde autour d’un feu … chanter à tue-t?te des trucs idiots et rigoler à s’en faire éclater les coins des lèvres. C’est aussi ça, vivre ?

Ecrire, écrire, écrire

Encore et toujours, vider sa t?te des sujets qu’on ne veut plus y voir, faire du ménage dans ses idées. Flusher la carte mémoire, quoi.
Laisser sur un fichier les choses à gérer plus tard, ne pas s’encombre l’esprit de sujets qu’on ne ma?trise pas, pour lesquels les décisions, fatalement, nous échappent. Oublier temporairement, mettre de côté, y revenir plus tard, quand les idées sont claires, l’esprit reposé.
Je r?ve, là , hein ?

« Older Entries