Archive for Volaille

Poulet thaï à la mijoteuse

Un plat trop trop délicieux, servi sur un bol de nouilles de riz. Grand succès pour un repas entre copines !

Poulet thaï à la mijoteuse

Recette originale : Slow Cooker Thai Chicken with Peanut Sauce
Ingrédients
6 escalopes de poulet
20 cl de lait de coco
3/4 cup de beurre de cacahuète avec des morceaux
4 gousses d’ail
3 cuil à soupe de miel liquide
3 cuil à soupe de sauce de soja
2 cuil à soupe de jus de citron vert
2 cuil à soupe de vinaigre de riz (ou à défaut de vinaigre de cidre)
piment en poudre (facultatif)
garniture : cacahuètes pilées, coriandre

Préparer la sauce : mélanger le lait de coco, le beurre de cacahuète, l’ail écrasé, le miel, le jus de citron le vinaigre et éventuellement le piment. Bien mélanger jusqu’à avoir une sauce homogène.
Déposer le poulet dans la mijoteuse. Couvrir avec la sauce. Cuire sur LOW 6 à 8h ou HIGH 3 à 4h. Au bout de ce temps, retirer le poulet et l’éffilocher avec deux fourchettes. Le remettre dans la sauce et bien mélanger.
Servir sur des nouilles de riz, ou du riz, ou encore dans des grandes feuilles de laitue. Parsemer de cacahuètes pilées et de coriandre hachée.

Curry de poulet au lait de coco

Un gros miam qui ne donne pas de mal … 15 min de préparation du soir, le lendemain, on lance la mijoteuse et hop, y’a plus qu’à se mettre à table 🙂 Je sens que cet ustensile va développer ma créativité culinaire …

Curry de poulet au lait de coco à la mijoteuse

Curry de poulet au lait de coco
Version originale de la recette ici
6 filets de poulet
1 oignon
2 gousses d’ail
1 poivron vert, coupé en morceaux
1 boîte (156 ml) de concentré de tomates
1 boîte (400 ml) de lait de coco
1 1/2 cuil à café de sel
1 cuil à soupe de curry en poudre
1 cuil à soupe de garam massala
facultatif : 2 piments séchés (pour la force, mais sans moi !)
2 cuil à soupe d’eau
1 1/2 cuil à soupe de Maïzena ou fécule
pluches de coriandre

Couper le poulet en gros morceaux. Réserver au frais.
Mettre l’oignon grossièrement émincé, l’ail, le poivron, le lait de coco, le concentré de tomates et les épices dans un mixeur ou un blender jusqu’à obtenir une pâte homogène. Réserver au frais.
Le matin, mettre le poulet et la sauce dans la mijoteuse, programmer « low » pendant 6-8h.
Une heure avant de servir, délayer la Maïzena dans l’eau, verser dans la mijoteuse et bien mélanger. Recouvrir et laisser cuire la dernière heure.
Servir avec un riz parfumé, parsemé de pluches de coriandre.

Foie gras mi cuit en terrine, recette scientifique

Pourquoi scientifique ? Grâce à l’utilisation d’une sonde de cuisson, l’ustensile ultime pour une cuisson parfaite. J’ai également testé son utilisation pour la cuisson si délicate de la crème anglaise, j’en parlerai plus tard ici.

Foie gras mi-cuit en terrine

Pour plus de facilité, je l’avoue, j’ai utilisé un foie déjà dénervé de chez Picard, qu’il faudra donc veiller à laisser décongeler au réfrigérateur.
Mettre à mariner les lobes de foie avec 1,5 cuillère à café de sel, 1 cuillère à café de poivre moulu et 2 cuillères à soupe d’Armagnac. Laisser reposer 24h au frais.
Egoutter les lobes de foie, les tasser dans une terrine. Mettre la terrine dans un plat un peu plus grand, remplir d’eau à 80° à mi-hauteur de la terrine. Enfourner au four à 50° avec la sonde de cuisson. Le foie est prêt quand la sonde atteint 23° à cœur.
Sortir le foie, déposer un poids (boîte de conserve) dessus et mettre au frigo pour 2 jours. Au bout de 24h on peut enlever le poids et mettre le couvercle de la terrine.
Déguster avec du pain de campagne grillé et un verre de Sauternes.

Spicy burger

Ah, la junk food … il y aurait beaucoup à dire, mais finalement fait maison et pas trop souvent c’est vrai que c’est sympa et complètement décadent ! A réaliser avec les enfants, pour une soirée DVD.

Spicy burger

Pour 4 burgers
4 pain Jacquet « Brasserie burger »

Galette de viande
300g de blanc de dinde
200g de chair à saucisse aux herbes
2 cuil à café de piment d’Espelette en poudre
1 cuil à café de cumin en poudre
1 cuil à café de paprika fumé
2 cuil à soupe d’oignon émincé surgelé
1 gousse d’ail

Salsa de tomates
2 tomates
2 cuil à soupe d’oignon rouge émincé
1 botte de coriandre
1 trait d’huile d’olive

Sauce BBQ
2 cuil à soupe de ketchup
1 cuil à soupe de sauce Worcestershire
1/2 cuil à café de mélange Ducros « BBQ fumé »

Préparer les galettes de viande : mixer la viande de dinde, la chair à saucisses, les épices, les oignons et l’ail pelé. Saler et poivrer. Former 4 galettes assez plates du gabarit des pains. Réserver au frais.
Préparer la sauce : Mélanger les ingrédients.
Préparer la salsa : Couper les tomates en petits dés. Hacher la coriandre. Mélanger les tomates, les oignons et la coriandre dans un bol. Saler, poivrer et ajouter un trait d’huile. Réserver.
Assemblage : Cuire les galettes de viande dans une poêle chaude, avec un peu d’huile d’olive. Passer les pains au grille-pain. Etaler une cuillère à soupe de sauce BBQ sur la base des pains. Déposer une galette de viande, et un peu de salsa de tomates. Refermer le pain, servir immédiatement.

Lapin aux deux moutardes

Malgré le soleil toujours très présent en Bretagne ces derniers jours, les soirées sont fraîches, et l’envie monte rapidement de plats réconfortants. Une recette qui me vient d’un vieux numéro de Prima il me semble, et que je réalise toujours avec succès.

Lapin aux deux moutares

Lapin aux deux moutardes
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 45 minutes
Pour 4 à 6 personnes
Ingrédients
1 lapin fermier découpé
4 brins de thym
20 cl de vin blanc
20 cl de crème fraîche épaisse
30 g de beurre
1 cuillère à soupe d’huile
2 cuillères à soupe de moutarde forte
3 cuillères à soupe de moutarde de Meaux
sel, poivre
Préchauffez le four à th. 7 (210 C). Beurrez un plat à rôtir. Avec un pinceau, enduisez les morceaux de lapin de moutarde fote. Salez et poivrez. Ensuite, effeuillez le thym et parsemez-en le lapin. Ajoutez l’huile.
Glissez le plat au four. laissez-y rôtir le lapin pendant 30 à 35 minutes, en ajoutant un peu d’eau de temps en temps pour qu’il ne déssèche pas. Retournez et arrosez régulièrement les morceaux avec le jus.
A mi-cuisson, couvrez le plat de papier d’aluminium. Versez le vin dans une petite casserole et faites-le réduire à feu moyen 10 minutes environ. Sortez les morceaux de lapin du plat et gardez-les au chaud.
Hors du feu, versez la réduction de vin blanc dans le plat de cuisson, tout en grattant bien les sucs. Portez le plat sur feu doux, 10 minutes environ. Ajoutez alors les morceaux de lapin dans le plat.
Mélangez soigneusement la crème fraîche et la moutarde de Meaux dans un bol. Répartissez ce mélange sur le lapin. Remettez le plat sur feu doux et laissez épaissir la sauce quelques instants.
Retournez les morceaux de lapin plusieurs fois pour qu’ils soient bien enrobés de sauce chaude. Goûtez la sauce et rectifiez l’assaisonnement. Servez aussitôt avec des tagliatelles fraîches par exemple.

Jambalaya

Un des rares plats « terre et mer » de mon répertoire. Une recette simple et délicieuse, plat unique et qui supporte très bien le réchauffage.

Jambalaya

500 g de grosses crevettes
700 g de blancs de poulet
4 ou 5 saucisses fumées
400 g de riz
450 g de tomates pelées avec leur jus
Un gros oignon épluché et haché
3 gousses d’ail hachées fin
1 poivron vert en dés
2 cuillères à soupe de Worcestershire sauce
2 cuillère à café de thym
2 cuillère à soupe d’huile d’olive
une petite boite d’ananas en morceaux

Si les crevettes sont crues, les faire cuire pendant deux minutes dans de l’eau salée, puis les laisser refroidir et les décortiquer. Réserver d’un côté les crevettes et de l’autre les têtes et les carapaces.
Dans une grosse marmite, placer les blancs de poulet, les parures de crevettes, l’oignon en rondelles, l’ail pressé et du sel, couvrir avec un litre et demie d’eau. Porter à ébullition. Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter pendant vingt minutes.
Extraire la volaille, la couper en petits morceaux et réserver. Filtrer le jus de cuisson à l’aide d’une passoire et en mesurer un litre.
Faire chauffer l’huile dans la marmite et y ajouter la saucisse coupée en rondelles. Laisser dorer pendant cinq minutes. Ajouter les poivrons pelés et coupés en morceaux, le liquide filtré, les tomates, la sauce worcestershire, le thym et le poivre. Saler légèrement.
Laisser mijoter un quart d’heure en écrasant les tomates si nécessaire.
Ajouter le riz et porter à ébullition. Baisser le feu, couvrir et laisser sur le feu jusqu’à ce que le riz soit cuit et qu’il ait absorbé tout le liquide (entre 15 et 25 minutes). Remettre de l’eau (ou du jus de tomates) si nécessaire.
Juste avant de servir, ajouter le poulet, les morceaux d’ananas et les crevettes pour les réchauffer. Rectifier l’assaisonnement, parsemer de persil et servir aussitôt.

Lapin rôti aux herbes

Je remercie régulièrement Dame Ipanama grâce à qui j’ai découvert la « cuisson sans souci en cocotte au four ». Une très bonne façon d’avoir des viandes moëlleuses et pleines de saveurs, sans avoir à se soucier de la précision du temps de cuisson, ça peut toujours attendre tranquillement que l’apéro se termine.
Nouvel déclinaison, inspirée d’ici

Lapin rôti aux aromates

Pour 5 à 6 personnes
Ingrédients
1 lapin coupé en morceaux
un paquet de lardon coupés gros (c’est meilleur)
3 gousses d’ail
romarin séché
sauge séchée
2 feuilles de laurier
1 verre de vin blanc
800g de pommes de terre à chair fondante (variété Agata)
Huile d’olive
Sel, poivre

Réalisation
Préchauffer le four à 200°C
Éplucher et laver les pommes de terre et l’ail. Laver également les herbes aromatiques. Couper les pommes de terre en gros morceaux. Hacher l’ail grossièrement. Ciseler les feuilles de sauge et hacher le romarin.
Couper la pancetta en dés.
Faire chauffer l’huile dans une sauteuse, y faire dorer les morceaux de lapin et la pancetta. Ajouter l’ail et les herbes aromatiques et remuer pour faire ressortir le goût de l’ail et des herbes. Saler et poivrer.
Ajouter le vin blanc et poursuivre la cuisson le temps que le liquide s’évapore de moitié. Ajouter les morceaux de pommes de terre.
Enfourner et cuire pendant 1 heure en retournant régulièrement les morceaux de lapin et les pommes de terre : c’est le secret pour obtenir un plat croustillant et moelleux à la fois.
Augmenter la température du four à 220°C et poursuivre la cuisson 15 min. Servir bien chaud.

Poulet korma au four

Une version délicieusement moelleuse de ce classique. En plus, il se prépare en très peu de temps, et cela permet de raconter une histoire avant de passer à table 🙂

Pour 4 personnes

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 2 cuillères à soupe de beurre
– 2 gros oignons
– 6 cuillères à soupe de yaourt nature
– 2 cuillères à soupe de chutney à la mangue (sucré)
– 4 gousses d’ail écrasées
– 2 cuillères à café de poudre de curcuma
– 1 cuillère à café de piment en poudre
– 2 cuillères à café de garam masala
– 2 cuillères à café de sel
– 4 blancs de poulets sans peau coupés en cubes
– amandes effilées

1- Préchauffer le four à 180°C. Beurrer légèrement un plat allant au four.

2- Faire chauffer l’huile et le beurre dans une poêle à feu moyen et y faire revenir les oignons finement émincés jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

3- Mettre l’oignon, le yaourt, le chutney de mangue, l’ail, le curcuma, le piment en poudre, le garam masala dans un blender ou mixer. Mixer afin d’obtenir une sauce onctueuse qui doit être de la consistance d’une crème épaisse. Ajouter un peu d’eau ou du yaourt pour fluidifier si nécessaire. Mettre le poulet dans le plat et verser la sauce à l’oignon par dessus.

4- Cuire au four préchauffé pendant 30 minutes, ou jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit. Parsemer d’amandes effilées sur le dessus et servir avec du riz basmati ou des naans.

Coquelets au barbecue

Cet été, pour faire des beaux barbecues, Panda a investi dans un super système de tournebroche, avec grille pour mettre le charbon en vertical. Après des poulets, un délicieux rôti de porc, voici le tour des copquelets.

Coquelets au barbecue

J’ai préparé donc 2 coquelets :
le premier farci avec des gousses d’ail en chemise et badigeonné d’huile pimentée pour la pizza
le second farci avec des feuilles de laurier et un demi-citron, badigeonné d’huile d’olive au romarin.

Plein d’autres possibilités d’assaisonnement, avec des huiles parfumées, des herbes fraîches ou sèches

Terrine de canard aux olives très facile

Une inspiration de recette Tupp® pour un dîner rapide du dimanche soir. A préparer à l’avance, car la terrine doit reposer au moins 2 jours au frigo avant d’être dévorée.

Pour une terrine de 500 ml
425 g de chair à saucisse
200 g d’aiguillettes de canard
une grosse poignée d’olives vertes démoyautées
1 œuf
10 ml de cognac
1 échalote émincée
persil
laurier
sel, poivre

Préchauffer le four à 180°. Mélanger la chair à saucisse, l’œuf, le cognac, l’échalote, le persil et les olives en rondelles. Salez et poivrez.
Mettre 1/3 de préparation dans la terrine. Déposer la moitié des aiguillettes, à nouveau 1/3 de préparation, la seconde moitié des aiguillettes et terminer avec le dernier tiers de préparation.
Bien tasser. Déposer deux feuilles de laurier sur le dessus. Couvrir la terrine, enfourner pour 20 min. Découvrir et prolonger la cuisson de 20 min.
Laisser refroidir et laisser reposer 48h au frigo.
Servir avec du pain de campagne.

« Older Entries