Limoncello for the Lemon Day

(French version following)
This is my first english post … to help another cooking-blog addict 🙂 proud owner of two lemon trees, as the writer says, I extracted from my database a recipe of limoncello. This is a italian liquor, which you drink very cold. This version is based on vodka, which is unsual but very good.

Lemon Day - last day of submisson/abgabeschluss April 2

Limoncello

Limoncello
750 ml vodka (the most neutral in taste the better)
zest from 6 to 8 lemons
500 ml water
210 g powder sugar

Pour vodka in a big jar. Add zest, close jar and let at room temperature 10-12 days (I usually leave it in the cellar).
Put water and sugar to boil for 3 minutes. Allow syrup to cool. Filter vodka and add syrup. Store in the fridge or (congelator) and wait another 7 days (*that* is the hardest part).

Mon premier post bilingue, pour aider un fan de blog-cooking à écouler sa production de citrons 🙂 Je l’ai retrouvée dans ma base de recettes. Il s’agit d’une liqueur italienne. Cette version est à base de vodka, ce qui n’est pas courant, mais c’est vraiment très bon !

Limoncello
750 ml ( 3 tasses ) de vodka
Le zeste de 6 à 8 citrons
500ml ( 2 tasses ) d’eau
210g ( 1 tasse ) de sucre

Verser la vodka dans un grand bocal, puis ajouter le zeste ( obtenu à l’aide d’un économe ). Bien fermer et laisser à température de la pièce de 10 à 12 jours.

Faire bouillir l’eau et le sucre pendant environ 3 min, tout en brassant. Passer la vodka à travers un tamis fin, en conservant le zeste dans le tamis.
Verser le sirop de sucre dans un autre bol en le passant à travers le même tamis.

Quand le sirop est à température de la pièce, le mélanger à la vodka citronnée. Garder au frigo ou au congélateur.

Note : Attendre au moins une semaine avant de servir. ( C’est ça qui est difficile! )

Envie de sud : la mauresque

Un apéro qui a eu les faveurs familiales il y a un paquet d’années, très agréable en cas de fortes chaleurs, ou d’envie de soleil (et vu la météo actuelle, c’est plutôt la seconde solution qui m’a conduite à m’en servir une …)
Mauresque
Mélanger dans un verre à anisette : 1 dose de pastis, 1 schlouck de sirop d’orgeat, compléter avec de l’eau fraîche.

Thé glacé en infusion à froid

Les beaux jours (encore qu’en Bretagne le terme soit … un poil exagéré), le soleil, la chaleur … rien de tel pour se désaltérer qu’un grand verre de thé glacé. Mais pas n’importe quel thé, d’abord. Et pas préparé n’importe comment.
D’abord, un thé vert. Pour donner une thé clair, léger et étonnament désaltérant. De préférence parfumé aux agrumes, mais ça c’est mon goût personnel.
Pour la préparation, deux méthodes : le thé infusé à chaud et refroidi, plus ou moins rapidement. A bannir à mon sens si comme moi vous n’aimez pas l’amertume que cela donne au thé. Ou l’infusion à froid. Elle demande de la patience, mais le résultat est à la hauteur des espérances ….
Prénez donc 2 belles cuillères à soupe de thé vert parfumé en vrac (faisable avec des thés en sachet type Lipton au citron, mais c’est quand même moins fort en parfum), versez dans une bouteille avec 1 l d’eau froide (du robinet, de source, filtrée …). Laissez infuser entre 10 et 20 h au frigo, filtrer.
Servir légèrement sucré, avec une rondelle de citron, le luxe ….

Punch exotique

Dîner d’anniversaire, beau temps et réunion de famille. Je me prépare à me passer de ma cuisine pendant un certain temps après la suppression des anciens meubles et avant d’avoir les nouveaux … bref, j’avais prévenu que j’arrivais avec un punch aux fruits.
La première réaction de l’assistance a été « c’est bien les apéros sans alcool, mais on peut prendre un ti’punch » ? Un peu plus tard, réflexion « ouh, l’air de rien il cogne ton punch … ». Moralité : ne pas se laisser abuser par la douceur de la boisson – il y a du rhum dedans …
Punch exotique

Punch exotique
Pour 5 personnes
75 cl de jus d’orange
50 cl de jus d’ananas
25 cl de jus de pamplemousse
25 Ã 30 cl de rhum blanc
10 Ã 15 cl de rhum brun
15 cl de sucre de canne
1 ananas Victoria
1 bâton de cannelle

Mélanger les jus de fruits, le rhum, le sucre. Ajouter l’ananas coupés en morceaux, et le bâton de cannelle. Laisser macérer au frais pendant 48h. Servir frais.

Il est de retour …

Avec les beaux jours (printanier sur la Bretagne aujourd’hui, pourvu que ça dure), j’ai ressorti mon super blender, avec un méga envie de smoothie aux fruits. Après une rapide inspection, et dans le crâne l’idée qu’il faut que je vide mon congélateur en prévision des beaux jours, voici une délicieuse boisson veloutée mangue-framboise, que j’ai dégustée pied nus dans la pelouse, sous le soleil … comme dirait l’autre « Il en faut peu pour être heureux » 😉

Smoothie mangue-framboise

Pour 1 verre
1 tranche de mangue surgelée décongelée
des brisures de framboises surgelées : l’équivalent de 4 à 5 cuil à soupe
un peu de sucre (au goût)
10 cl de lait
un peu de jus d’orange

Décongeler les fruits. Les mettre dans le bol du blender, ajouter le lait et mixer. Si le mélange est trop épais, ajouter un peu de jus d’orange et mixer un petit coup. Sucrer si nécessaire.
Verser sur des glaçons et déguster.

Punch combava

Après avoir enfin déniché des combavas dans mon magasin exotique favori, j’ai mis à macérer ce précieux et rare agrume, afin de réaliser un rhum arrangé délicatement parfumé …
Punch combava
Punch combava

1 litre de rhum blanc
râper un zeste d’un combava
1 gousse de vanille coupé en deux
150 gr de sucre roux

Mélangez le tout et laisser macérer 1 mois.

St Valentin

Forcément, pour la St Valentin, les petites recettes pour deux fleurissent sur les blogs, et Star’s End ne fera pas exception.
Pour ce soir, j’ai choisi des valeurs sûres : l’apéritif et le dessert viennent de chez Marie-Laure de Ô Délices et le plat de Cuisine et Vins de France, mon mag de cuisine favori.
Cosmopolitan
Cosmopolitan
Pour 1 verre
Ingrédients
3 cl de jus de cranberries
3 cl de vodka
2 cl de triple-sec ou grand marnier
1 cuillère à soupe de jus de citron

Mélangez tous les ingrédients dans un shaker.
Servez.

Pavé de saumon citron gingembre
Pavés de saumon au gingembre et au citron
CVF
Pour 2 personnes
2 pavés de saumon
1/2 citron vert
1 petit morceau de gingembre
25 g de beurre
1 cuil à soupe de crème épaisse
Brossez le citron sous l’eau chaude et essuyez-le. Prélevez de fines bandes de zeste, puis pressez le fruit. Plongez les zestes 1 min dans l’eau bouillante.
Pelez et râpez le gingembre. Mettez-le dans une casserole avec le jus de citron, faites chauffer doucement. Ajoutez le beurre en dés et la crème fraîche, en fouettant pour obtenir une sauce homogène. Réservez sur feu très doux.
Faites cuire le saumon à la vapeur environ 5 min, puis déposez les pavés sur des assiettes de service chaudes, salez, décorez de zestes de citron, nappez de sauce et servez aussitôt, avec des pâtes fraîches ou du riz basmati.

Fondant choco-framboise
Moelleux au chocolat coeur framboise
Ingrédients
* 1 oeuf
* 25 g de sucre
* 15 g de farine
* 40 g de chocolat noir
* 25 g de beurre
Pour le cœur framboise :
* 60 g de framboises
* 1 cuillère à soupe de sucre

1. Faites chauffer les framboises et le sucre dans une petite casserole. Ôtez du feu dès que vous obtenez une compotée.
2. Séparez le blanc du jaune d’oeuf. Dans un saladier, battez le jaune avec le sucre et la farine. Incorporez le chocolat et le beurre fondu.
3. Battez le blanc d’oeuf en neige avec une pincée de sel. Incorporez-le à la préparation.
4. Versez 2/3 de la préparation dans les ramequins beurrés et farinés. Déposez deux cuillères de compotée aux framboises. Et recouvrez avec le reste de la préparation.
5. Faites cuire 8 à 10 min dans le four préchauffé à 180ºC. Dégustez les fondants tièdes démoulés ou non.

Apéritifs : liqueurs maison

Nouvelle marotte ces derniers temps dans mes voyages sur les sites de cuisine : les vins et liqueurs maison. Voici deux recettes pour commencer, très simples et agréables : un vin d’orange et du ratafia de figues. J’ai aussi une très bonne recette de shrubb, rhum macéré des Antilles.
La recette de vin d’orange n’est pas un classique du genre, mais elle a l’avantage d’être simple à réaliser. Elle est issue du forum Cuisine du site aufeminin.com.
Le ratafia de figues arrive du blog Secrets de Fée, dénichée pendant une pause, ou une réunion …. bref, un moment où j’avais le temps de me ballader.

Vin d’orange aux épices

* 1 bouteille de blanc liquoreux 75 cl
* 100g de sucre
* les zestes de 2 oranges non traitées
* 2 batons de canelle
* 100ml d’Armagnac

1. Faire macérer 10j tous les ingrédients dans un bocal fermé (ou un tupp avec un couvercle).
2. Oter les zestes et la cannelle, filtrer et remettre en bouteille!

Un petit vin qui se boit à l’apéro, frais, et se conserve 1 an au frigo!

Ratafia de figues
1 litre de vin blanc
10 figues sèches non traitées
50 cl d’alcool de fruits
150 g de sucre ou moins selon le goût
1 petit baton de cannelle

Couper les figues en 2 ou 3 morceaux.
Verser le vin dans une casserole. Y ajouter les figues, le sucre et la cannelle. Aux premiers bouillons, baisser le feu et laisser frémir 1/4 heure.
Ajouter l’alcool et laisser reposer 4 à 5 jours. Filtrer.
Il se peut qu’un léger dépôt apparaisse après le filtrage. Laisser reposer et filtrer une seconde fois.
Mettre en bouteilles. Se sert bien frais.

Inspiration Amérique du Sud

Jeudi, même pas honte, j’ai profité de promos Lidl pour m’offrir des petits moules à faire des chaussons … histoire d’étrenner mon nouveau joujou, j’inscris à ma laiste de courses pour les menus du week-end : empanadas …
Pour commencer, un margarita, un de mes cocktails favoris (un peu tassé pour cette fois d’ailleurs, j’ai pas les yeux en face des trous), puis les fameux chaussons à la viande argentins … pour clore tout ça, retour « chez moi » glace caramel au beurre salé et calva … je vais avoir du mal à trouver mon lit moi !
Margarita
Margarita
Dans un shaker rempli de glaçons, verser 2 cl de Cointreau (ou de Triple Sec), 4 cl de Tequila et une tombée de citron vert. Secouez bien, filtrez et versez dans un verre dont les bords ont été givrés au sel.

Empanadas
Empanadas
Prima spécial été 2002
Pour 8 gros empanadas
Préparation 1h15
Repos 30 min
Cuisson 10 min

Pour la pâte
400 g de farine
100 g de beurre fondu
1 oeuf
sel

Pour la farce
350 g de boeuf haché
3 cuil à soupe de fromage râpé
3 oeufs
1 tomate
1 cuil à soupe de beurre
1 gousse d’ail émincée
1 poivron vert épépiné coupé en petits dés
une poignée d’olives vertes dénoyautées coupées en rondelles
1 oignon rouge émincé
épices « cuisinez tout à la mexicaine » ducros
1 cuil à soupe de persil haché fin
huile d’olive
sel

Préparez la pâte : dans un saladier, mélangez la farine avec le beurre fondu, l’oeuf et le sel. Ajouter 1 dl d’eau froide en une seule fois, puis pétrissez le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse. Couvrez et laissez reposer 30 min.
Préparez la farce : faites durcir les oeufs. Une fois froids, écalez-les et coupez-les en dés.
Faites chauffer la moitié du beurre dans une sauteuse, puis fondre l’oignon émincé jusqu’à ce qu’il soit translucide.
Ajoutez l’ail émincé, le poivron haché et les olives coupées en petits morceaux.
Faitez cuire 2 ou 3 min sur feu doux, puis ajoutez la tomate pelée et coupée en dés. Versez quelques cuil à soupe d’eau, laissez cuire jusqu’à évaporation du liquide.
Retirez le mélange de la sauteuse. Chauffez le reste de beurre. Faires revenir la viande, ajoutez les épices mexicaines.
Versez quelques cuil à soupe d’eau et laissez mijoter à couvert 10 à 15 min. Ensuite enlevez le couvercle et laissez le liquide s’évaporer.
Ajoutez le persil et le fromage, remuez. Versez enfin le mélange oignons-légumes, mélangez et vérifiez l’assaisonnement. Laissez refroidir.
Préparez les empanadas : préchauffez le four th. 7-8 / 220º. Aplatissez la pâte au rouleau pour obtenir une épaisseur de 2 à 3 mm. Laissez reposer quelques minutes.
Découper des cercles de pâte (mon moule à chausson doit fait 18 cm de diamètre). Au milieu de chaque cercle, déposer un peu de farce et de l’oeuf dur. Repliez chaque chausson en soudant bien les bords avec les doigts. Opération facultative : dorer les empanadas à l’oeuf ou au lait.
Déposer les chaussons sur la plauqe du four et faire cuire 15 min.

Liqueur créole

« Moi ma drogue, c’est l’alcool, je suis de la vieille école …. » Quizz, de quel opéra rock est tirée cette phrase … bon, ce n’est pas le sujet donc je ne vous laisser pas marner trop longtemps … c’est Starmania.
Bref, je ne fume pas, je ne consomme rien d’illégal (j’endocrine, ça me revient moins cher), mais j’ai un faible pour les boissons alcoolisées. Ne nous méprenont pas, je ne picole pas comme un trou non plus … amatrice de vin, mais raisonnable, surtout depuis que je suis mère de famille. Mon alcool fort de prédilection est le rhum, surtout depuis un certain voyage aux Antilles, d’où j’ai ramené une bouteille de « shrubb », un rhum macéré que j’adore … Difficilement trouvable par ici, je ne vais pas aller aux Antilles dès que j’ai envie d’en boire, je me suis donc mise en quête d’une recette pour le faire soi-même. Je concocte donc mon propre shrubb, pas très compliqué finalement, même s’il faut un brin de patience.
Shrubb
Shrubb
Recettes de cuisine et cocktails des Antilles vol. 1
1 litre de rhum agricole
la peau de 2 oranges détaillées en fines lamelles
1/2 litre de sirop de sucre
4 pruneaux coupés en morceaux
1 gousse de vanille
un peu de cannelle moulue
une cuillère à café de café soluble

Faire macérer l’écorce d’orange dans le rhum pendant 4 jours, puis les ôter.
Ajouter le sirop de sucre, la cannelle, les pruneaux.
Au bout de 3 jours filtrer la liqueur et ajouter le café.