Archive for Pain

Pain à la semoule pour accompagner un tajine

Une recette inspirée de celle ci, en version machine à pain et cuisson à la poêle (pas envie d’allumer le four quand il fait 33° dehors !!!)

Pain à la semoule

Pour 4 belles galettes
Mettre dans la machine à pain 250 ml d’eau, 1 cuil à soupe d’huile d’olive, 2 cuil à café de sel, 400 g de semoule fine de blé dur, 100 g de farine T55, 1,5 cuil à café de levure Bruggeman Instant et 1 cuil à café de sucre.
Lancer le programme pâte / dough et laisser opérer.
A l’issue du programme, dégazer la pâte, façonner 4 boules à peu près égales et les étaler finement au rouleau sur le plan de travail fariné. Couvrir d’un linge et laisser lever 40 min à 1h (fonction de la température ambiante).
Chauffer une poêle anti-adhésive puissance moyen-fort, et cuire les galettes 4 à 5 min de chaque côté. Les maintenir sous un torchon pour qu’elles ne durcissent pas et servir sans attendre pour saucer le jus du tajine ….

Enjoy !

Pizza toute simple et très bonne

La pâte à pizza maison, y’a que ça de vrai … et en plus c’est même pas compliqué à faire ! A la main ou en MAP, surtout en été où trouver un « endroit chaud » pour faire lever la pâte n’est pas une tâche insurmontable. Garnie de coulis de tomate et de mozzarella, on arrive à une facture calorique finalement assez raisonnable pour un plat ensoleillé qui cale un bon coin.

Pizza tomate - mozza

Pour 4 personnes – 9 ProPoint® la part (ben oui, c’est quand même de la pizza)
Pour la pâte :
225 g de farine
10 cl d’eau
1/2 cuil à soupe d’huile d’olive
1/2 cuil à café de sel
1 cuil à café de levure

Garniture :
pulpe de tomate nature (purée de tomate mi-réduite, que de la tomate et éventuellement un peu de sel)
4 tomates fraîches
200 g de mozzarella en tranches
origan sec

Mélanger les ingrédients de la pâte. Pétrir (je ne sais pas jusqu’à quel point on peu gagner des points d’activité ?) et former une boule. Laisser lever 45 min dans un endroit chaud. Sinon, tout mettre dans la MAP, enclencher le programme « pâte » ou « dough » et se réveiller quand le programme est terminé.
Etaler la pâte avec les mains farinées sur une plaque à pizza. Garnier de pulpe de tomates, disposer artistement des rondelles de tomates fraîches, poudrer d’origan et recouvrir de mozzarella coupée en tranches.
Cuire à four chaud (220°) pendant une dizaine de minutes.

Mexican buns, cuisine des restes

Les restes, ça a toujours été un problème … combien de fois ai-je ouvert le contenu d’une boîte hermétique pour que son contenu termine à la poubelle, un brin dégoûtée.
Je m’astreint donc maintenant à savoir ce que je vais faire des restes, soit simplement réchauffé, servir directement froid quand c’est possible, ou les utiliser dans une nouvelle recette. J’ai utilisé cette troisième solution pour recycler un reste de picadillo, un très savoureux plat mexicain à base de bœuf haché.

Mexican buns

Ingrédients pour la pâte briochée
200 ml de lait tiède
1 oeuf battu
2 cuill à café de Briochin ou Saf
1,5 cuill à café de sucre
400 g de farine
1 cuill à café de sel
70 g de margarine ( ou beurre mou)
un reste de picadillo (environ 8 cuil à soupe)

Mettre les ingrédients dans la MAP dans l’ordre de la recette et lancer le programme pâte.
Récupérer la pâte briochée et détaillez là en 8 morceaux de taille égale (90-100 g) avec les doigts, former des cercles en aplatissant la pâte (1 cm d’épaisseur) et déposer une bonne cuillère à soupe de farce au centre.
remonter les côtés régulièrement, soudez bien avec les doigts, former une jolie boule puis retourner le bun et le déposer sur une plaque de four farinée (la soudure se retrouve en dessous et le côté lisse au dessus).
Dorer au jaune d’œuf ou au lait.
Laisser lever une bonne demie heure (four préchauffé puis éteint).
Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180º.

Hot dogs maison et coleslaw

Petit menu d’inspiration US pour un dimanche soir, et test d’une recette de « hamburger buns ». On ne trouve plus la version hot-dog (au moins pas dans les magasins que je fréquente habituellement). Du coup, j’ai fait le tour de mes blogs culinaires favoris afin de tester une recette, et j’ai sélectionné celle d’un blog américain : A Dusty Frame.

Hot dogs maison

Petits pains à hamburger / hot-dogs
Pour 10 petits pains
Les mesures sont en cups US
1 cup d’eau
2 œufs
1/3 cup d’huile végétale
1/4 cup sucre en poudre
1 cuil à café de sel
4 cups de farine T55 ou T65
1 1/2 cuil à café de levure sèche instantanée

Pour dorer avant la cuisson
1 œuf
1 cuil à soupe d’eau
graines de sésame

Mettre les ingrédients dans la machine à pain dans l’ordre prévu par le fabricant. Lancer le programme « pâte seule ».
A l’issue du programme, déposez le pâton sur le plan de travail fariné. Diviser la pâte en 10 portions (102 à 105 g). Façonner les petits pains en long pour des hot-dogs, ou en rond pour des hamburgers. Déposer sur une plaque à pâtisserie graissée ou recouverte d’une feuille de cuisson. Laisser lever 30 min ou jusqu’à ce que les pâtons doublent de volume.
Battre l’œuf et l’eau, en badigeonner les petits pains, saupoudrer de graines de sésame et enfourner pour une quinzaine de minutes à 180º.

Pour les hots-dogs, faire chauffer le pain au toaster ou au four, garnir d’une saucisse, de moutarde et de ketchup. Accompagner de salade coleslaw :

Coleslaw
Source : Cuisine Actuelle
Pour 4 personnes
préparation 20 min
sans cuisson

2 carottes moyennes
1/2 chou blanc
3 oignons nouveaux
1 jaune d’oeuf
15 cl d’huile d’arachide
1 cuil à soupe de vinaigre de vin blanc
1 cuil à café de sucre
sel, poivre

Coupez le demi chou blanc en deux, éliminez le cœur dur et les feuilles extérieures. Netoyez les oignons et émincez-les ainsi que le chou. Pelez les carottes et râpez-les. Mélangez les légumes dans un saladier.
Préparez l’assaisonnement : mixez le jaune d’œuf et le vinaigre. Sans arrêter de mixer, ajoutez petit à petit l’huile comme une mayonnaise. Salez, poivrez, ajoutez le sucre, donnez un dernier tour de mixeur.
Versez le sauce sur les légumes, mélangez longuement, entreposez au moins 30 min au réfrigérateur avant de servir.

Conseil : agrémentez de raisins secs pour une note sucrée – salée.

Pain « Eclats de céréales » sur poolish, cuisson en cocotte

Encore une réalisation de boulange, un vrai régal avec un fromage de chèvre par exemple. Je continue à pratiquer la technique de la poolish, car elle permet d’obtenir un pain très goûteux et qui se conserve un chouilla mieux, il sèche moins vite.
J’utilise la MAP pour le pétrissage et la première levée, avec un résultat top !

Pain céréales sur poolish

La veille au soir, préparer la poolish :
Mélanger 150 g de farine T55 avec 150 ml d’eau et 1/2 cuil à café de levure sèche. Couvrir d’un linge et laisser reposer toute la nuit à l’abri des courants d’air (pas loin d’un radiateur par exemple).

10 ou 12h plus tard, quand la poolish bulle et est bien gonflée, la mettre dans la cuve de la MAP, puis ajouter :
150 ml d’eau
2 cc de sel
1,5 cs d’huile neutre
90 g de farine T55
240 g de farine « Eclats de céréales »
1 cs de sucre
1/2 cc de levure sèche

Lancer le programme « pâte » ou « dough ». Sur ma MAP il dure 1h30.
A l’issue du programme, reprendre la pâte sur le plan de travail fariné. Façonner en boule.
Chemiser une cocotte passant au four de papier sulfurisé. Déposer délicatement le pâton dans la cocotte. Laisser lever dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air pendant 1h.
Couvrir la cocotte et enfourner dans le four froid réglé à 240º pour 45 min.
Sortir et laisser refroidir sur une grille.

Pain blanc sur poolish

La technique de la poolish est un intermédiaire entre l’utilisation de la levure sèche classique et les « contraintes » d’un levain naturel …. Il s’agit d’un levain sur levure qui ne demande pas spécialement de coup de main et nécessite juste d’y penser une douzaine d’heure à l’avance …
Cette technique permet d’obtenir un pain très goûteux et qui se conserve plutôt mieux que le pain sur levure classique. D’autre part, pour ceux que cela embête, la quantité de levure étant réduite elle se sent beaucoup moins.

Pain blanc sur poolish

La veille au soir préparer la poolish
Mélanger 150 g de farine, 150 ml d’eau et 1/2 cuil à café de levure sèche. Couvrir d’un torchon et laisser reposer à l’abri des courants d’air dans un coin tiède (pas loin d’un radiateur par exemple).
Voici à quoi ressemble la poolish quand elle est prête à être utilisée :

Poolish prête à l’usage

Le matin, mettre dans la cuve de la machine à pain :
la poolish
210 ml d’eau
2 cc de sel
450 g de farine
1 petite cc de levure sèche

Lancer le programme pâte. A son terme, reprendre la pâte sur le plan de travail fariné, le façonner (baguettes, pain long, miche en cocotte …) et laisser lever à nouveau 45 min dans un endroit tiède. Il est également possible de lancer un programme complet de la MAP. Ici j’ai pris la cuisson en cocotte car j’aime bien cette technique (et les Pandas aussi).

Pain aux éclats de céréales, cuisson en cocotte

Puisque je suis coincée à la maison, j’en profite pour faire quelques essais, des choses depuis longtemps notées, ou que je n’ai pas réalisées depuis longtemps. Le pain cuit en cocotte est un de ces sujets.
Tout d’abord, parce que la fonction « retardateur » de ma machine à pain est bien pratique : on met tous les ingrédients dans la cuve, on programme et la délicieuse odeur du pain chaud vous attend quand vous rentrez du boulot … priceless comme sensation.
Ensuite parce que faire, même seulement en partie, son pain à la main, ça demande du temps et que j’en ai cruellement manqué (et ça va bientôt reprendre … mais c’est une autre histoire). Aussi, je profite de ces quelques semaines de repos forcé (ou nécessaire) pour boulanger un brin.
La semaine dernière, j’ai réceptionné ma commande de farine (on est accro ou pas), et j’avais ajouté sur un coup de tête un sac de farine « éclat de céréales », que je n’ai jamais essayée, jusqu’à ce jour. Mais pas très envie de pain carré avec des trous dedans, je ne tiens pas assez longtemps debout pour prendre le temps de façonner des baguettes … et puis, en allant chercher autre chose dans le sous-sol, je suis tombée nez à nez avec ma cocotte en Pyrex achetée exprès pour la cuisson du pain en cocotte. Du coup, j’ai mesuré ma farine, lancé ma machine à pain en programme « pâte » et j’ai lancé cette délicieuse boule de pain aux éclats de céréales.

La cuisson du pain en cocotte au four, départ four froid (très important) permet d’obtenir une croûte fine et très croustillante, de belles grignes et un pain parfaitement cuit.

Pain aux éclats de céréales

Ingrédients
355 ml d’eau tiède
2 cuil à soupe d’huile neutre
2 cuil à café de sel
400 g de farine « Eclats de céréales »
200 g de farine T55
1,5 cuil à café de levure sèche
1 cuil à soupe de sucre

Mettre les ingrédients dans la cuve de la machine à pain dans l’ordre préconisé par le fabricant. Lancer le programme « pâte ».

Au terme du programme, verser doucement la pâte sur le plan de travail fariné, dégazer et façonner en boule. Chemiser une cocotte passant au four (couvercle compris) de papier sulfurisé. Déposer le pain dans la cocotte, faire des entailles, saupoudrer éventuellement de farine et laisser lever au tiède 30 à 40 min.

Enfourner la cocotte fermée départ à froid, à 230º – th 8 pendant 45 min, puis enlever le couvercle et prolonger la cuisson de 5 min pour fignoler la croûte dorée.

Et après refroidissement … essayez donc de résister à la tentation d’une petite tranche avec du beurre salé … j’en suis déjà à ma troisième ….

Menu marocain pour dîner à deux

Construction d’un menu autour d’un paquet de souris d’agneau (P*card) : la salade de carottes au cumin et à la coriandre de Pascale, devenu une de mes favorites, des souris d’agneau fondantes à la marocaine (de chez Ô délices) accompagné de pain marocain, un autre de mes classiques et enfin une salade d’oranges à la cannelle, typique et très rafraîchissante.

Tout d’abord la salade de carottes

Salade de carottes au cumin et à la coriandre

Ingrédients pour 4 personnes

1 kg de carottes
4 cuil. à café rases de cumin entier
2 gousses d’ail
1 cuil. à café de sel
2 cuil. à soupe de jus de citron vert
2 cuil. à café de miel
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
1 grosse poignée de pluches de coriandre fraîche

Pelez puis coupez les carottes en tronçons de 2 cm.
Faites-les cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante salée.
Pendant ce temps, faites revenir les graines de cumin dans une poêle chaude pendant 30 secondes, jusqu’à ce qu’elles commencent à crépiter.
Broyez-les dans un mortier puis ajoutez l’ail et le sel et broyez à nouveau, jusqu’à obtenir une pâte.
Ajoutez le jus de citron le miel et l’huile d’olive.
Lorsque les carottes sont cuites, mettez-les dans un grand bol et ajoutez l’assaisonnement.
Mélangez bien, ajoutez la coriandre, mélangez à nouveau et mangez tiède ou froid.

Ensuite, la viande :

Souris d’agneau fondantes à la marocaine

Ingrédients

* 2 souris d’agneau
* 1 oignon
* 1 gousse d’ail
* 1 carotte
* 2 cuillères à soupe de miel liquide
* 1 cuillère à café de cumin, cannelle, gingembre, coriandre
* 1 cube de bouillon (j’ai mis à la place un demi litre de bouillon de poulet maison, recette à venir)
* 4 abricots secs
* 4 dattes
* 2 pruneaux (j’ai mis des figues)
* huile d’olive
* Sel

Pelez et épincez finement l’oignon. Hachez la gousse d’ail. Pelez et émincez la carotte en petits dès.
Faites revenir les souris d’agneau avec un filet d’huile d’olive, dans une cocotte bien chaude.
Ajoutez les oignons émincés, la gousse d’ail écrasée, la carotte, le miel et les épices. Laissez cuire 10 min.
Couvrez avec le bouillon de volaille et laissez cuire 2h à couvert. Ajoutez les fruits secs coupés en morceaux à mi-cuisson. Servez chaud avec de la semoule. (pour ma part j’ai servi avec des galettes de pain marocain, un délice pour saucer l’assiette et le fond du plat).

Le pain marocain

Pain marocain à la semoule

Une recette du forum cuisine de aufeminin

* 500 gr de semoule de blé fine
* 300 ml eau tiède
* 30 ml d’huile d’olive
* 2cc sel
* 1 œuf
* 1,5 cc de levure instantanée (bruggeman instant ou saf)

Mettre l’eau tiède, l’huile et l’œuf, le sel puis la semoule et enfin la levure dans la cuve de la MAP. Enclencher le programme pâte.
Une fois la pâte levée, la renverser doucement sur une plaque farinée, la diviser en 4 boules, et avec les mains, l’étaler légèrement, pour lui donner la forme d’une galette, mais ne pas trop appuyer.
Enfournez pour 20 mn, à 180ºC.

Et pour terminer, le dessert :

Salade d’oranges à la cannelle

Pour 2 personnes

2 belles oranges de table (type Navel)
sucre en poudre
cannelle
eau de fleur d’oranger (si possible, passer l’acheter dans une épicerie orientale, c’est autre chose que le Vahiné)

Peler soigneusement les oranges à vif. Les couper en fines tranches, en récupérant le jus. Les déposer délicatement en couches. Entre chaque couche, saupoudre d’un peu de sucre et de canelle. Au final, ajouter un peu d’eau de fleur d’oranger (environ 2 cuil à soupe), et le jus recueilli. Réserver au réfrigérateur.
Pour servir, il est possible de parsemer de feuilles de menthe fraîche, de pignons ou d’amandes grillés et concassés.

Pain façon ciabatta & ciabattina

Façon, parce que je ne suis pas plus sûre de mon coup que ça … j’explique : le résultat est vraiment très très bon, là dessus aucun doute. Mais pour moi, le ciabatta était beaucoup plus dense que cela. Est-ce une fausse idée ?
En attendant, mes sandwiches de demain midi auront une base fort sympathique !
Pain façon ciabatta
Ciabatta
Quantité pour 2 grands pains ou 8 « format sandwich »
Une recette du forum Pains, brioches et Cie
J’ai adapté le déroulement à l’utilisation de la MAP Bifinett KH2232.
Mettre dans la cuve de la MAP, dans cet ordre :
350 ml d’eau
2 cc de sel
4 CS d’huile d’olive
puis
550 g de farine T65
20 g de sucre
2 cc de levure instantanée
Facultatif : 1 cc d’origan séché + 1 cc de basilic séché

Lancer le programme 8 – pâte.
Au bout du déroulement, façonner le pâton. Attention, il est très mou et assez pénible à travailler. Il faut résister à l’envie d’ajouter la farine par poignées, ce qui ferait perdre sa finesse à la mie.

Fariner légèrement le plan de travail.
Pour le grand pain, déposer la pâte et étaler pour former un rectangle de 20 x 30cm. Pour des ciabattina, les rectangles seront plus petits.
Plier ce rectangle en trois.
Déposer sur la plaque de cuisson légèrement huilée.
Laisser lever 1h à 1h30.
Préchauffer le four à 240 et faites cuire une quinzaine de minutes en n’oubliant pas le coup de buée.

Laisser refroidir sur une grille.

Moi aussi j’sais l’faire – mes belles baguettes

Depuis que j’ai ma plaque à baguettes, je ne l’ai utilisée que pour faire des baguettes viennoises ou briochées à la cannelle … il était donc plus que temps que je me mette à façonner mes baguettes.

Baguettes

Il s’agit tout d’abord de faire une pâte à pain classique en MAP : pour ma bifinett KH2232 j’ai utilisé la méthode suivante
365 ml d’eau
2 cc de sel
1,5 CS d’huile
600 g de farine T65
1,5 cc de levure Bruggeman instant
1,5 cc de sucre en poudre

Enclencher le programme 8 – pâte et laisser tourner 1h30 (le temps de faire autre chose).

A l’issue du programme, séparer en 4 pâtons de 250g et façonner les baguettes. J’ai suivi cette méthode.
Traduction et explications rapides en français :
Aplatir le pâton avec les paumes en un rectangle. Rabattre vers soi environ aux 2/3 et bien appuyer pour souder. Rabattre la pâte par dessus et à nouveau souder. Retourner le pâton.
« Pincer » en appuyant fortement pour bien souder les bords. Pincer les extrémités du pâton (c’est ce qui forme les croûtons).
Rouler alors du milieu du pâton vers les extrémités, avec les mains légèrement farinées.
Déposer le pâton sur la forme à baguettes. Quand les 4 baguettes sont formées, recouvrir d’un torchon et laisser lever 45 min au chaud.
Cuire à four chaud (240º) pendant 20 min en n’oubliant pas le « coup de buée ».
et ça donne tadaaaaaaaaaaaaaaaa :
Baguettes - la mie

« Older Entries